Mélange d’émotions

Posted by on Mar 14, 2017 in SPPA | No Comments

“Nous soupirons en nous-mêmes, en attendant… la rédemption de notre corps” Rm 8. 23

N

e cédez pas au désespoir quand vous entendez le témoignage de chrétiens qui semblent déborder de joie à longueur de journée, ou qui chantent les louanges du Seigneur du matin au soir, alors que vous trouvez difficile d’en faire autant ! Il est après tout normal que vous n’ayez pas sans cesse le coeur rempli de joie, le contraire serait plutôt suspect. L’héritage du croyant n’est pas seulement la joie, fruit de l’Esprit (Ga 5. 22-23). Comment demeurer joyeux lorsque nous pensons aux souffrances qui affectent tant de gens autour de nous ? La terre est un lieu magnifique qui pousse à l’admiration devant le Créateur, pourtant la Bible nous dit que “ la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l’enfantement” (v. 22). Le coeur du chrétien est un mélange d’émotions contradictoires, n’est-ce pas ? D’un côté le bonheur de la promesse du salut et de l’éternité auprès du Christ, et de l’autre la souffrance de devoir continuer à évoluer dans un monde baigné d’injustice, de cruauté, de violence et d’immoralité. Ne pas gémir au fond de soi démontre un coeur sec et dénué de toute compassion. Jésus a pleuré devant les ravages du péché autour de Lui, devant la mort qui frappait Ses proches, devant l’injustice, la maladie, l’oppression… etc. Retourner vivre dans le jardin d’Eden n’est plus une option ! L’Utopie, mot inventé par Thomas Moore, est à la fois un jeu de mots (Utopie peut vouloir dire “pays inexistant” ou “excellent pays”), et un profond mensonge ! Aucun pays décrit comme libre de tout conflit, maladie ou malheur ne peut exister. Le seul “monde” parfait est celui que nous “voyons” par la foi quelque part dans le futur et que la Bible nomme le Paradis. Acceptez donc que soupirer et gémir dans son coeur soit aussi légitime qu’exprimer sa joie en louant le Seigneur !


Bible en 1 an : Dt 23-24
Bible en 2 ans : Dt 9 & Ps 79

Partager