N’acceptez pas ces quatre mensonges ! (2)

“Là où le péché a abondé, la grâce a surabondé…” Rm 5. 20

E

xaminons deux autres mensonges que nous sommes tentés d’accepter : 3- puisqu’il nous est impossible de nous débarrasser du péché, à quoi bon essayer ? Bien que nous ne puissions être libérés totalement de l’emprise du péché tant que nous vivons ici-bas, nous pouvons connaître la victoire sur les tentations que nous rencontrons. Dieu nous a créés avec le privilège du libre arbitre. Nous avons donc le choix de résister à la tentation. Au lieu de la considérer comme inévitable, choisissons de nous appuyer sur la puissance de Jésus pour la surmonter. Nous connaîtrons des défaites, mais aussi des victoires. Les défaites seront des leçons pour l’avenir et les victoires nous encourageront à nous rapprocher de Lui. Paul écrit : “Ne permettez plus au péché d’exercer sa domination sur votre corps mortel ni de se servir de vos membres pour vous asservir à ses convoitises… Refusez de lui obéir… Présentez-vous à Dieu et placez-vous à Sa disposition. Offrez-vous entièrement à Lui… Car votre maître n’est plus le péché” (Rm 6. 12-14). Si Dieu nous a libérés de l’esclavage du péché, c’est afin que nous puissions Lui obéir. 4- notre péché est trop grave, nous ne sommes pas sûrs que Dieu veuille nous pardonner. Certains croyants vous donneront l’impression que votre péché vous a séparé de Dieu et que vous êtes revenu à la case départ. Il vous faut repartir à zéro comme si vous aviez perdu votre salut. Ne souscrivez pas à un tel mensonge qui en fait est une expression d’orgueil. Aucun péché n’est trop grand que Dieu ne puisse le pardonner. Le péché entraîne parfois des conséquences que vous devrez assumer le reste de votre vie. Pensez au péché de David : l’épée, lui déclara Nathan, poursuivra ta famille jusqu’à tes derniers jours. Dieu lui pardonna néanmoins. Dieu nous a aussi promis qu’en croyant à Jésus mort sur la Croix et ressuscité, Il nous avait acceptés comme Ses enfants et Il n’abandonne jamais Ses enfants. Il n’y a donc aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ” (Rm 8. 1).


Bible en 1 an : 1 R 5-6
Bible en 2 ans : Esd 7 & 1 Co 11

Pour consulter la liste des abréviations des livres de la Bible, cliquez ici.

Partager

Laisser un commentaire

Fermer le menu