Patience (2)

“Mon fils lorsque tu entreras au service de Dieu, humilie ton coeur et attends patiemment ; prête l’oreille, et reçois les paroles de la sagesse, et ne te hâte point au temps de l’épreuve.” Ec 2. 1-2

S

pontanément, Moïse, par solidarité et au nom de la justice, a voulu défendre les gens de son peuple. Les moyens employés n’étaient sans doute pas les bons puisqu’il est devenu meurtrier en se portant au secours d’un esclave battu par un soldat égyptien. On ne s’improvise pas justicier et surtout, on ne corrige pas une situation de violence en utilisant la violence. Peut-être Moïse pensai-il que sa position de prince le protégerait des représailles relatives à son acte. Peut-être estimait-il que la fin justifie les moyens. Peut-être pensait-il qu’il était juste de rendre oeil pour oeil et dent pour dent. Mais tout se retourne contre lui et il est obligé de quitter la scène avec précipitation. Même s’il est un enfant hébreu, un descendant de la famille de Jacob-Israël, il semble qu’il n’ait pas été en contact avec le Dieu de ses pères. Enfant adopté par la fille du Pharaon, ce sont les dieux égyptiens qui ont certainement été au centre de son éducation religieuse. En se portant au secours de ses congénères, il croit bien faire, mais qu’est-ce qui le motive ? Un certain sens d’appartenance ? Une espèce de solidarité ethnique? Un élan de justice? Tout cela ne semble pas répréhensible, sauf si Moïse ne compte que sur lui, sur ses positions et ses valeurs propres. Même si ces éléments sont honorables, ils sont le reflet de prétentions humaines, celles qui cherchent la reconnaissance et l’estime des autres tout en forgeant la vanité et l’orgueil. Il faudra 40 ans à Moïse pour comprendre que les actions à mener, qui deviennent des actes historiques entrant dans le plan de Dieu, ne sont que celles inspirées par Dieu Lui-même. Lorsque Moïse pourra enfin accomplir la mission de libérateur pour son peuple, il le fera avec la puissance de Dieu et l’intelligence de Son Esprit. Il n’est pas inutile de nous poser la question : qu’est-ce qui motive nos actions, même les plus nobles ?


Bible en 1 an : Ps 97-100
Bible en 2 ans : Os 10

Pour consulter la liste des abréviations des livres de la Bible, cliquez ici.

Partager

Laisser un commentaire

Fermer le menu