Prudence et modestie.

Avec musique
Sans musique

“Qu’est-il écrit dans la Loi ? Comment lis-tu ?” Lc 10. 26

Jésus vient de prier en remerciant Dieu des succès remportés par les 70 disciples dans une mission d’évangélisation extraordinaire. Il s’exclame “Je Te célèbre, Père, Seigneur du ciel et de la terre, parce que Tu as caché ces choses aux sages et aux gens intelligents, et que Tu les as révélées aux tout-petits” (10. 21). Surgit un spécialiste de la Loi qui interpelle Jésus, avec l’intention de le mettre à l’épreuve. Il s’agit donc d’un sage, d’un intellectuel qui questionne le Seigneur : “Que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ?” Cette question est habituelle dans le catéchisme de tout juif : on pose la question et on y répond. Or, Jésus ne répond pas. Il lance une double question : “Qu’est-il écrit dans la Loi ? Comment lis-tu ?” La réponse est inscrite dans la Loi et le spécialiste répond correctement en citant deux versets de la Torah. Mais Jésus n’a pas seulement demandé le contenu de la Loi, Il a aussi questionné : “Comment lis-tu ?” Pourquoi ? Parce que derrière cette deuxième interrogation, il y a une réalité dangereuse qui peut tout changer : lire l’Écriture, c’est aussi l’interpréter. D’où cette autre question qui veut mettre en lumière une évidence : “En ce qui te concerne, à partir de ton éducation, de ton savoir, de tes préférences, de tes expériences, de tes orientations, de ton école… comment lis-tu toi-même cette Loi ?” Lorsque nous lisons la Bible, nous l’interprétons. Nous pouvons aussi adopter l’interprétation d’un savant, d’un pasteur, d’un prêtre, d’un philosophe… mais nous devons toujours nous souvenir qu’il s’agit d’une interprétation, laquelle doit être reçue avec modestie et prudence. Il y a le texte, et notre façon de le lire. Ce n’est pas forcément mauvais, mais si la Loi ne change pas d’un iota, les interprétations peuvent varier. Il ne faut donc pas accorder plus de valeur à notre lecture qu’à la Parole elle-même.

B-1 an : Dt 21-22 & Mt 7

B-2 ans : Dt 8 & Ps 78

Partager

Laisser un commentaire

Fermer le menu