Une exécution nécessaire (Vendredi saint)

Posted by on Avr 14, 2017 in SPPA | No Comments

“Les péchés ne sont pardonnés que si du sang est répandu.” He 9. 22

E

n quoi la mort de Jésus est-elle spéciale ? 1- Jésus ne s’est pas suicidé ; Il n’a pas choisi l’euthanasie ; Il n’est pas mort de vieillesse ou de maladie, ni victime d’un accident. Non, Il a été exécuté. Il a été condamné à mort par la seule instance légale de l’époque : l’autorité romaine. Epiloguer sur l’injustice de Son procès “religieux” devant les chefs de Son peuple, ou sur l’erreur commise par Pilate ne change rien au fait que Jésus a été condamné. Or, puisque la Bible nous explique que “tout être humain est destiné à mourir une seule fois, puis à être jugé par Dieu” (He 9. 27), le fait que Jésus meure n’était pas suffisant en soi. Après tout s’Il était mort comme nous tous en quoi aurait-Il été différent de nous ?En fait Dieu L’avait condamné à mourir et seule Son exécution pouvait payer pour nos péchés. Ni les leaders religieux, ni le gouverneur romain n’avaient autorité sur Lui. Au-delà des cris de haine des premiers et de la lâcheté du second, c’était Dieu Lui-même qui avait décidé de cette issue. 2- La plupart des pays qui appliquent encore la peine de mort usent de méthodes “rapides”, censées abréger la souffrance du condamné. Jésus, au contraire, a été exécuté d’une manière cruelle et humiliante. Les Romains n’exécutaient sur des croix que les esclaves et les criminels coupables de crimes odieux. Difficile d’imaginer une mort plus atroce et humiliante que celle de Jésus. Son sang devait couler, car “sans effusion de sang il n’y a pas de pardon des péchés”. 3- Comme le péché est source de honte, Jésus devait mourir de manière humiliante, exposé quasi nu aux yeux de tous les passants, y compris Sa famille et au moins l’un de Ses disciples. Lui qui n’avait pas commis le moindre péché n’a même pas pu mourir dignement. 4- Aucun ange n’est venu Le secourir pendant Ses heures de souffrance comme après les journées de tentation. “Il a accepté de mourir sur la croix, sans tenir compte de la honte attachée à une telle mort…” (He 12.2), et tout cela par amour pour nous !


Bible en 1 an : Rt 1-4
Bible en 2 ans : Ez 3-4

Partager