Connaissez-vous vraiment Dieu ? (1)

“Un peu de levain fait lever toute la pâte.” Ga 5. 9

E

n tant que croyants il nous est nécessaire de comprendre qui Dieu est vraiment. Au début de notre marche avec Jésus nous n’avons qu’une compréhension superficielle de la nature du Dieu vivant, et cela est normal. Nous ne sommes que des enfants en bas-âge, nous affirme Paul ; nous avons donc besoin de nous nourrir de lait et non de nourriture solide (1 Co 3. 1-3). Néanmoins Dieu n’a pas l’intention que nous demeurions pour toujours des nouveaux-nés: Il veut nous voir grandir en Christ, approfondissant notre connaissance de Sa personnalité et grandissant en intimité (He 5. 12-14). Mal connaître Sa nature risque de nous conduire dans l’erreur et la frustration. Nous entendons, dans bien des églises des messages d’amour et de tolérance débouchant sur toutes sortes de compromis, prêchés au nom d’un Dieu décrit comme la personnification de l’amour, de l’unité et de la paix. Certes Dieu est amour (1 Jn 4. 8), mais cet amour-là est-il prêt à tout accepter, à tout pardonner et à tout permettre ? Dieu souhaite l’unité parmi les Siens (Jn 17. 21), mais cette unité doit-elle être obtenue au prix de la vérité, ou au mépris des enseignements fondamentaux de Jésus-Christ? Certes Dieu désire la paix entre nous (Lc 2. 14 et Es 9. 6), mais cette paix doit-elle émaner de l’homme et d’une volonté universelle à la créer ? Ce message de tolérance et d’approbation, si tentant et agréable à nos oreilles, au nom de l’amour, de la paix et de l’unité, est-il pour autant le message du Dieu de la Bible ? Dieu est amour, mais Il est aussi trois fois saint (Lv 19. 2). Dans la personnalité divine amour et sainteté sont inextricablement liés et agissent toujours ensemble. Sa sainteté Le pousse à juger tout péché. Le symbole le plus souvent utilisé dans les Ecritures pour représenter la nature divine est celui du feu : “Car notre Dieu est un feu dévorant” (He 12. 29. Lisez aussi Ex 24. 17 ; Dt 4. 36 et 9. 3). Une autre pensée : n’oublions jamais que le concept que nous avons de l’amour, influencé par une opinion humaine et corrompue, est très différent de celui de Dieu. C’est ainsi que souvent l’esprit du monde qui nous entoure pénètre de manière insidieuse au sein de l’Eglise ! Souvenons-nous que “un peu de levain fait lever toute la pâte” !


Bible en 1 an : Lv 22-24 & Jn 5
Bible en 2 ans : Es 13-14

Bible 1 an :
Bible 2 ans :

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email