Derrière votre prière…

“Ta prière a été entendue et je me suis mis en route pour t’apporter la réponse. Mais l’ange… s’est opposé à
moi pendant vingt et un jours…”
Dn 10. 12-13

V

ous est-il arrivé de compter les jours écoulés entre l’une de vos prières et la réponse divine ? Beaucoup de chrétiens pensent et affirment que Dieu répond toujours aux requêtes des Siens qui sont en accord avec Sa volonté. Néanmoins nous restons parfois perplexes devant le silence de Dieu. Une raison peut expliquer l’absence apparente de réponse même lorsque nous prions selon Sa volonté, même si aucun péché ne semble faire obstacle, même si notre vie est soumise à Christ. Peut-être Dieu répondra-t-Il lorsque les circonstances seront opportunes selon Sa volonté. Une anecdote intéressante nous est relatée dans le livre de Daniel. Le vieux prophète avait compris que la prophétie de Jérémie était près de s’accomplir : les 70 années de captivité ordonnées par Dieu allaient s’achever et Daniel adressa à Dieu une vibrante prière confessant les fautes de son peuple, Lui demandant de Lui expliquer quand enfin les Juifs pourraient retourner à Jérusalem. Quand l’ange envoyé par Dieu rendit visite à Daniel, voici ce qu’il lui dit : “N’aie pas peur, Daniel ! En effet, tu as voulu comprendre ce qui se passait. Pour cela, tu t’es humilié devant Dieu. C’est pourquoi, depuis le premier jour, Dieu a entendu ta prière. Et je suis venu t’apporter la réponse. Mais l’ange qui protège le royaume des Perses s’est opposé à moi pendant 21 jours. Ensuite, Michel, l’un des principaux anges, est venu m’aider. J’ai donc été retenu auprès des rois de Perse. Et maintenant, je viens pour te faire comprendre ce qui va arriver à ton peuple plus tard…” (v. 12-14). Remarquez d’abord que Dieu avait entendu la prière de Daniel dès le premier jour. La réponse a mis 21 jours à atteindre le prophète, car Dieu a permis qu’un combat spirituel ait lieu entre les forces du mal et les forces divines. Nous ignorons souvent ce qui se passe “derrière nos prières”. Paul savait que l’enjeu de nos combats était d’ordre spirituel et non physique (Ep 6. 12). Son exemple devrait nous inspirer à faire preuve de confiance, même quand nous ne comprenons pas pourquoi nos prières demeurent sans effet pendant longtemps !


Bible en 1 an : Nb 7-8 & Jn 10
Bible en 2 ans : Es 25-26

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email