Les voies mystérieuses de Dieu

“Celui qui sonde les coeurs connaît quelle est l’intention de l’Esprit : c’est selon Dieu qu’Il intercède en faveur des saints.” Rm 8.27

K

imberley Word raconte : “Ce jour-là j’ai entendu un murmure en moi qui me disait “Prie pour Lisa, prie pour Lisa”. Je priais chaque jour pour ma petite fille de 6 ans. Pourquoi aujourd’hui cette voix persistante ? Nous étions en route pour fêter Noël en famille, ma fille dans la voiture de mon frère qui conduisait devant moi. Obéissante, je me suis mise à prier : “Seigneur, protège Lisa s’il Te plaît ! Garde-la bien serrée dans Tes bras…” La voiture de mon frère a soudain ralenti derrière un semi-remorque. La remorque qu’il tractait semblait instable et tanguait sur la chaussée. Soudain elle se mit à déraper puis se détacha du camion. Horrifiée, je me suis mise à crier : “Seigneur, protège Lisa, Seigneur, protège Lisa !” Mon frère a eu un réflexe rapide et s’est déporté brutalement sur le bas-côté, évitant la remorque qui a traversé la route avant d’aller s’encastrer dans une voiture arrivant en sens inverse. J’ai tout de suite remercié Dieu d’avoir protégé ma petite fille. Nous nous sommes arrêtés, mon frère et moi, sur le bord de la route pour nous précipiter vers le véhicule accidenté. Le siège, derrière le conducteur, était complètement écrasé par une roue de la remorque. Heureusement le conducteur, sa femme et leur petite fille sont sortis du véhicule, en état de choc. “Comment vous sentez-vous ?” leur ai-je demandé. “Nous sommes indemnes, je pense”, me répondit le conducteur. Il gardait les yeux fixés sur le siège derrière lui, puis il ajouta : “Nous nous sommes arrêtés, il y a quelques minutes, sur une aire de stationnement pour déplacer les cadeaux de Noël que nous venions d’acheter. A leur place, derrière moi, l’instant d’avant, se trouvait ma petite fille. Si nous n’avions pas fait cela…” Il n’a pas pu finir sa phrase, l’émotion lui serrant la gorge. Il s’est enfin présenté ainsi que sa femme. Je me suis alors penché vers la petite fille et lui ai demandé quel était son prénom. “Je m’appelle Lisa” a-t-elle répondu.” Toutes les voix ne sont pas pas nécessairement celle du Saint-Esprit (voyez 1 Jn 4. 1). Néanmoins, si vous marchez par l’Esprit, ne négligez pas Ses encouragements à prier… même si vous n’en comprenez pas toujours la raison !


Bible en 1 an : Nb 29-30 & Jn 21
Bible en 2 ans : Es 49-50

Bible 1 an :
Bible 2 ans :

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email