Charles Simeon, homme de patience

“Imitez ceux qui, par la foi et la patience, reçoivent l’héritage promis.” Hb 6. 12

L

a devise de Charles Simeon aurait pu être : “ Soyez patients dans la tribulation” (Ro 12. 12). Il naquit en 1759 dans une famille aisée, mais non croyante. Après des études au collège d’Eton il fut admis à 19 ans à l’université de Cambridge où il se convertit très vite. Naguère excentrique et extravagant il devint soudain un jeune homme sobre, prêt à donner une large part de ses revenus pour soutenir les pauvres. Il s’imposa une discipline journalière de prière et de lecture de la Bible. En 1782 il devint prêtre anglican et fut chargé de Trinity Church à Cambridge, où il demeura pendant 54 ans, jusqu’à sa mort en 1836. Ses sermons et commentaires sur la Bible eurent une influence immense sur des milliers de futurs pasteurs, car pour lui l’essentiel était de prêcher la vérité biblique et de tout concentrer sur la personne et l’oeuvre de Jésus à la Croix. Pourtant son enseignement ne plaisait pas à beaucoup à l’époque et il dut affronter de nombreuses difficultés. Les paroissiens de Trinity Church ne voulaient pas de lui au départ. Pendant 12 ans il ne fut autorisé à prêcher que le dimanche matin, tandis que les autres cultes étaient confiés à des prédicateurs “invités” par le Conseil de l’église ! Quand il essaya de mettre en place une réunion d’évangélisation le dimanche soir, ses paroissiens fermèrent l’église à clé ! Pendant dix ans ceux-ci refusèrent de le laisser entrer chez eux, en cours de semaine. Ils déconseillaient aux jeunes étudiants de Cambridge de venir à l’église tant ils étaient hostiles à ce prédicateur dont ils raillaient le “haut niveau de sainteté”. Plusieurs fois des pierres furent jetées aux fenêtres de l’église et un jour de jeunes étudiants se mirent en embuscade au coin d’une rue pour lui donner une correction. Envers et contre tout, il resta fidèle à l’appel de Dieu, répondant par l’amour à ceux qui l’insultaient, méprisant les richesses et les honneurs et cherchant à tirer les leçons de ses difficultés. Il réussit enfin par son exemple à gagner des milliers d’âmes à Christ. Un homme qui mérite que nous l’imitions, ne croyez-vous pas ?


Bible en 1 an : Jos 15-16 & Mt 15
Bible en 2 ans : Dt 24 & Jn 9

Bible 1 an :
Bible 2 ans :

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email