A l’écoute de Dieu (1)

“Parle, Seigneur, car ton serviteur écoute…” 1 S 3. 9

T

rop de chrétiens s’imaginent que la prière est le moyen de s’adresser à Dieu, sans jamais se demander si Dieu ne désire pas parfois s’adresser à eux. Sachant qu’Il est un esprit invisible, comment peut-Il s’adresser à nous ? 1- Au travers de Sa Parole, qui est une révélation de Sa pensée et de Ses plans : un verset que nous avons lu et relu, soudain, un jour, prend un sens nouveau dans notre vie. 2- Au travers des paroles d’autres personnes, mais nous sommes parfois tellement préoccupés par nos petites affaires que nous négligeons d’écouter les autres ! 3- Par la voix de Son Esprit. Le Saint-Esprit est là pour nous conduire, nous corriger, nous encourager, nous consoler et parfois nous pousser au-delà de nos limites. Mais beaucoup d’entre nous ne s’imaginent même pas que Dieu pourrait vouloir leur parler. Pourtant la Bible est pleine d’anecdotes où Dieu s’est adressé à Ses enfants. L’essence du Christianisme est une relation personnelle entre Dieu et Ses enfants. Dieu s’adresse toujours à Ses enfants mais on ne peut établir une relation profonde entre deux personnes à coup de monologues ! Des relations durables et profondes s’établissent grâce à des contacts intimes et réguliers, au travers d’échanges entre deux personnes qui savent se parler et s’écouter. Voilà pourquoi il est si important de mettre de côté un temps chaque jour pour entrer dans Sa présence. Savoir écouter la voix de Dieu lorsqu’Il s’adresse à nous par Son Esprit est plus que souhaitable, c’est absolument essentiel. Paul a écrit : “Vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’Esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous” (Rm 8. 9). Le jour où vous abandonnez votre vie entre les mains de Jésus, votre vie ne peut continuer selon sa routine ancienne. Vous devez marcher par la foi en faisant confiance à Dieu et vous mettre à l’écoute de Sa voix et de Son Esprit. Vous n’apprendrez pas du jour au lendemain à entendre Sa voix. Le jeune Samuel ne comprit pas tout de suite que Dieu s’adressait à lui (1 S 3. 4-12). Néanmoins, il était prêt à écouter et c’est cela qui compte !


Bible en 1 an : Jg 1-2
Bible en 2 ans : Dt 29 & Jn 14

Bible 1 an :
Bible 2 ans :

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email