Dieu vous a-t-Il mis sur la touche ? (3)

“Attends patiemment l’intervention du Seigneur et prends courage…” Ps 27.1 4 TP

S

i vous avez l’habitude de voyager, vous savez qu’un avion est parfois obligé d’adopter un vol circulaire au-dessus d’un aéroport lorsque les conditions météorologiques ne lui permettent pas d’atterrir. Le pilote, d’une voix calme et posée, annonce alors à ses passagers qu’il doit mettre son appareil en attente d’atterrissage, tant que la tour de contrôle ne lui donne pas l’autorisation de se poser. Comme cette procédure est assez fréquente, les avions doivent transporter suffisamment de kérosène pour rester en vol jusqu’au moment où ils pourront atterrir sans danger. La Bible nous dit d’attendre patiemment l’intervention du Seigneur et de ne pas nous décourager pendant cette période d’attente. Si Dieu a décidé de nous placer en “vol circulaire”, notre foi doit être assez solide pour attendre l’accomplissement des promesses divines, et nous devons disposer de ressources spirituelles suffisamment riches pour “rester en vol” pendant une période indéterminée. Nous devons transporter assez de “fuel” spirituel pour affronter des conditions climatiques défavorables et tenir ferme en attendant l’autorisation d’aller plus loin. La Bible compare le Saint-Esprit à un “vent violent en train de souffler” (Ac 2. 2). Pendant les longs mois que dura le déluge Noé fut obligé d’attendre l’accomplissement des plans de Dieu, mais ensuite ce dernier “fit souffler un grand vent” (Gn 8. 1). Lorsque se lève un tel vent, venu de la présence de Dieu Lui-même, les obstacles s’envolent, les terres inondées s’assèchent et nous pouvons aller de l’avant. S’évanouira aussi l’esprit de crainte qui alourdissait notre coeur et nous poussait à tout abandonner. David a demandé à Dieu : “Qu’est-ce que l’homme pour que Tu Te souviennes de lui” (Ps 8. 4). Même lorsque vous vous sentez frustré ou désemparé, sachez que Dieu ne vous a pas oublié et continue d’oeuvrer pour votre bien. Prenez patience ; ne vous imaginez jamais qu’Il vous a abandonné. Lorsque vous commencez à ressentir une douce brise souffler à travers votre esprit, réjouissez-vous, c’est le signe qu’Il a commencé à assécher la terre devant vous et que de nouvelles fleurs vont éclore sous vos pas !


Bible en 1 an : 1 S 15-16 & Mt 25
Bible en 2 ans : Ez 21-22

Bible 1 an :
Bible 2 ans :

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email