S’Il l’a promis, Il l’accomplira ! (1)

“Comment pourrais-je remonter vers mon père, si le garçon n’est pas avec moi ?” Gn 44. 30

P

arents croyants, avez-vous passé des nuits blanches à prier pour vos enfants parce qu’ils ne marchaient pas avec le Seigneur ? Lorsque Juda et ses frères descendirent en Egypte la seconde fois, accompagnés de leur plus jeune frère Benjamin, Joseph fit emprisonner ce dernier et dit aux autres qu’ils pouvaient rentrer chez eux sans lui. Or Juda s’était porté garant devant son père du retour du jeune garçon, aussi déclara-t-il à Joseph : “Comment pourrais-je remonter vers mon père si le garçon n’est pas avec moi ?” Une question qui brûle peut-être aussi votre propre coeur : comment pourrez-vous vous présenter un jour devant Dieu sans les enfants qu’Il vous avait confiés ici-bas ? Est-ce seulement un voeu pieux ou Dieu a-t-Il promis de sauver vos enfants ? Les enfants de croyants, aujourd’hui égarés loin de Dieu, deviendront-ils tous des fils prodigues ? Après tout, ne sont-ils pas libres de choisir le chemin qu’ils veulent emprunter, au mépris de l’enseignement que vous leur avez procuré ? L’auteur des Proverbes affirme : “Oriente le jeune garçon sur la voie qu’il doit suivre ; même quand il sera vieux, il ne s’en écartera pas” (Pr 22. 6). Mais entre sa jeunesse et ses vieux jours, acceptez qu’il puisse vivre loin de cette voie que vous lui avez tracée ! Devez-vous vivre dans la crainte et l’espoir à la fois, ou pouvez-vous faire preuve d’assurance que vos enfants vous accompagneront dans le royaume de votre Père ? Que disent les Ecritures ? Que si Dieu fait une promesse, Il l’accomplira sûrement. Par deux fois dans la Bible Dieu affirme que rien ne Lui est impossible (Gn 18. 14 et Jr 32. 27). Or dans les deux cas cette affirmation est suivie de promesses divines concernant des enfants à venir. Dans la Genèse, Sa promesse était que Sara donnerait naissance à un enfant, Isaac. Dans Jérémie, Dieu s’adresse à ceux qui rentreront en Israël après l’exil : “Je leur donnerai un seul coeur et une même façon d’agir pour qu’ils me respectent toujours. Alors ils seront heureux, eux et leurs enfants après eux” (Jr 32. 39). Etrange coïncidence ? Alors que Dieu affirme Sa toute-puissance, Il précise que vos enfants seront inclus dans Ses promesses, même s’Il doit les ramener d’un lointain exil !


Bible en 1 an : Jg 9-10
Bible en 2 ans : Dt 34 & Jn 20-21

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email