Choisissez d’oublier !

“Je ne me souviendrai plus de leurs péchés.” He 8. 12

L

a Bible ne dit pas que Dieu est oublieux ou qu’Il a des trous de mémoire, elle dit qu’Il choisit de ne plus se souvenir de vos péchés. Et si vous, vous faites le contraire, vous remettez en question Son pardon, vous déclarez en fait que vos valeurs sont plus élevées que les Siennes, vous permettez à l’ennemi de vous condamner et vous perdez la confiance dont vous avez besoin si vous voulez recevoir ce que Dieu a prévu pour vous. Lorsque vous ressassez vos échecs du passé, non seulement vous les maintenez en vie, mais vous leur donnez davantage de pouvoir sur vous. Ce que vous gardez en réserve, vous risquez, dans un moment de faiblesse, d’aller le rechercher et d’agir en conséquence. Personne ne peut prédire quand un volcan éteint va faire éruption, pas plus que l’on ne peut prédire quand un problème, jamais résolu, reviendra à la surface, jaillissant de votre inconscient, transformant vos paroles en charbons ardents, et votre comportement en outil de destruction. Ce n’est qu’en pardonnant à vous-même, et aux autres, que vous pourrez réellement briser l’influence du passé sur vous. La honte n’est pas une bénédiction : c’est un fardeau que Jésus a porté pour vous à la croix. Déposez-le donc et abandonnez-le ! Ecoutez : “Autant l’orient est éloigné de l’occident, autant il éloigne de nous nos transgressions” (Ps 103. 12). Chaque fois que Satan déterre votre passé, c’est parce qu’il manque d’imagination, qu’il espère que vous ignorez la vérité, et qu’il appréhende votre avenir. Que devez-vous faire alors ? Montrez-lui la Croix, refusez de discuter plus longtemps de votre passé et poursuivez votre chemin !


Bible en 1 an : 2 R 5-6 & Mc 15
Bible en 2 ans : Jb 42 & Ps 103

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email