L’art d’être parent (1)

“Jamais, durant sa vie, son père ne l’avait réprimandé…” 1 R 1. 6

A

ujourd’hui, l’approche autoritaire des parents envers les enfants n’est plus de mise. Jadis un père pouvait exiger de ses enfants une obéissance absolue sans leur donner la moindre explication sur ses décisions, sans leur permettre de s’épanouir dans une atmosphère familiale saine. Doit-on pour autant adopter l’attitude opposée et faire comme David, qui ne réprimandait apparemment jamais ses enfants ? Voyons un peu les avantages et les dangers. 1- Les parents favorables à un tel principe discutent de leurs décisions avec leurs enfants, cherchant à leur faire comprendre les raisons de leurs choix. Ils écoutent l’opinion de leurs enfants, leur laissant la liberté de choisir les vêtements qu’ils vont porter, les livres qu’ils vont lire ou les films qu’ils souhaitent regarder. Leur position est de faciliter les choix de leurs enfants, de les guider vers ce qu’ils jugent bon, sans leur imposer quoi que ce soit. En général, les enfants aiment cette approche, car ils se sentent plus responsables et libres. Ils affirment leur amour pour leurs parents et une complicité tend à s’établir entre eux assez facilement. Les parents en retour cherchent à convaincre leurs enfants par leur propre exemple, et non pas en s’appuyant sur une autorité parentale qu’ils récusent. 2- Le revers de la médaille, c’est que les enfants risquent de se rebeller si leurs parents n’ont pas su les convaincre du bien-fondé de leurs “conseils”. Ils trouvent parfois difficile de comprendre la logique des adultes. Si leurs parents leur ont fait une promesse afin d’obtenir leur approbation, et que celle-ci ne peut être tenue pour diverses raisons, ils auront tendance à blâmer leurs parents pour d’autres “déconvenues”, et peut-être même à réagir violemment devant ce qu’ils considèrent comme une injustice. L’exemple d’Adonia, fils de David, nous rappelle qu’un enfant qui n’a jamais été réprimandé risque de mépriser plus tard les décisions et opinions de ses parents, préférant n’obéir qu’à son ambition et à ses désirs.


Bible en 1 an : Ne 3-4 & Ac 23
Bible en 2 ans : 2 Ch 27-28

Pour consulter la liste des abréviations des livres de la Bible, cliquez ici.

Bible 1 an :
Bible 2 ans :

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email