Libre de ne pas avoir peur

“Même si je marche dans la vallée de l’ombre de mort, je ne crains aucun mal, car Tu es avec moi.” Ps 23. 4

L

a parole de Dieu ne nous le cache pas : nous sommes mortels, nos corps ne nous appartiennent que pour un temps. Mais nous avons aussi la promesse d’une résurrection physique future. Jésus nous a montré l’exemple, à quoi bon craindre l’inévitable, puisqu’il débouchera sur une nouvelle vie, dépourvue des contraintes de celle qui est la nôtre aujourd’hui ? Pourquoi ne pas vivre avec audace et profiter pleinement des opportunités que Dieu nous offre ? Pourquoi ne pas laisser Jésus contrôler notre existence et nous guider jour après jour ? Après tout Il est venu pour que nous ayons la vie et la vie en abondance (Jn 10. 10). Nous n’avons qu’une seule chance de bien la vivre. Puisqu’Il a promis de nous accompagner à chaque étape du chemin, mieux vaut vivre chaque instant avec assurance et foi. Benjamin Franklin, prolifique inventeur et écrivain reconnu est l’un des pères fondateurs des Etats-Unis. Il vécut une vie riche et audacieuse, défendant ardemment les choses qui lui tenaient à coeur. Sur sa tombe on peut lire cette épitaphe, écrite par Benjamin Franklin lui-même : “Ci-gît le corps de Benjamin Franklin, ses organes déchirés et dépourvu de ses dorures comme un vieux livre qui aurait perdu sa belle couverture. Pourtant, sachez que l’oeuvre elle-même du Créateur n’est pas perdue à jamais. Elle survivra, j’en suis sûr, et renaîtra dans une nouvelle édition richement illustrée, corrigée et améliorée par la main de son Auteur.” La liberté de ne plus avoir peur est à la portée de chacun d’entre nous. Elle dépend de la confiance que nous avons dans les promesses divines ainsi que de notre assurance du salut par grâce. Nous sommes devenus enfants de Dieu lorsque nous avons accepté Christ ressuscité comme notre sauveur et que nous avons proclamé notre foi devant tous. Notre carte d’identité “en Christ” a été établie une fois pour toutes et celle-ci est valable pour l’éternité. Nous n’avons plus rien à craindre car rien ne peut désormais nous séparer de Dieu (Ro 8. 38-39). N’en êtes-vous pas aussi convaincu que Paul ?


Bible en 1 an : Ps 111-114
Bible en 2 ans : Jr 39-40

Pour consulter la liste des abréviations des livres de la Bible, cliquez ici.

Bible 1 an :
Bible 2 ans :

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email