Contentez-vous de faire fructifier vos dons !

Ne vous croyez pas plus importants que vous n’êtes…” Rm 12. 3

L

e succès ne se mesure jamais à l’acquisition de quoi que ce soit. Aux yeux de Dieu vous réussirez votre vie si vous faites fructifier les talents qu’Il vous a donnés, sans envier ceux des autres. Paul déclare : “Dieu m’a donné gratuitement Ses bienfaits. Je peux donc dire à chacun de vous : ne vous croyez pas plus importants que vous n’êtes, mais que chacun se juge comme il est, selon la mesure de foi que Dieu lui a donnée en partage” (Rm 12. 3). Connaissez-vous la parabole des arbres (Ju 9. 8-15) ? C’est un certain Jotham qui l’a racontée, le seul des 70 fils de Gédéon à avoir survécu au massacre de sa famille, perpétré par Abimélek dans le but de devenir roi d’Israël. La fable explique que les arbres avaient décidé d’élire un roi pour les diriger. Ils choisirent d’abord l’olivier, qui refusa parce qu’il préférait produire de l’huile d’olive, puis le figuier qui déclara vouloir continuer à produire des figues et enfin la vigne qui préféra produire du vin. Finalement le buisson d’épines accepta l’offre et devint leur roi. L’olivier, le figuier et la vigne se sentaient à l’aise dans leurs rôles respectifs et fiers de produire du fruit selon le choix de leur créateur. Imitons-les et contentons-nous d’exploiter de notre mieux les dons que nous avons reçus de Dieu afin de Lui plaire, sans envier ceux qu’Il a accordés aux autres. L’adorer ne signifie pas seulement Lui exprimer notre adoration, mais aussi Le rendre fier de nous et de notre bonne application de nos dons personnels. Le jour où David décida de s’attaquer à Goliath, le roi Saül lui offrit son armure de protection. Mais David, après l’avoir essayée, s’en dévêtit, car elle ne lui allait pas. Elle avait été fabriquée sur mesure pour Saül, un homme de haute taille (2 S 9. 2). David se contenta des talents reçus de Dieu, confiant qu’avec Son aide il parviendrait à les mettre à profit au moment opportun. Et le reste fait partie de l’histoire ! Ce qu’un roi peut porter avec aise n’est pas nécessairement de la bonne taille pour vous! L’important est de bien se juger soi-même en fonction des talents que le Saint-Esprit a donnés à chacun. Tout le monde n’a pas reçu la même chose. Mais la même récompense attend tous ceux qui auront fait de leur mieux avec ce qu’ils avaient reçu !


Bible en 1 an : Ex 38-40
Bible en 2 ans : Gn 30

Pour consulter la liste des abréviations des livres de la Bible, cliquez ici.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email