Leçons de Sodome et Gomorrhe (5)

plus des informations sur les séminaires

“Dieu ne nous a pas destinés à subir Sa colère, mais à posséder le salut par notre Seigneur Jésus Christ… afin que… nous vivions alors unis à Lui” 1 Th 5. 9

L

e sauvetage in extremis de Lot et des siens, tout comme celui de Noé et de sa famille, nous donne un aperçu de ce qui va se passer le jour où Notre Seigneur reviendra chercher Son Eglise. Les récits de ces deux sauvetages sont des réalités historiques, même si de nombreux esprits critiques ont cherché à en discréditer la véracité. Le déluge et la destruction de Sodome et Gomorrhe ne sont pas des mythes. Jude et Paul en parlent, sans oublier Jésus, quand Il répond à la question des Pharisiens : “ Quand le Royaume de Dieu va-t-il venir ?” (Lc 17. 20-35). De même l’enlèvement de l’Eglise aura lieu, en dépit des moqueries des cyniques et des doutes de beaucoup. Il est intéressant de noter que Jésus rappelle le funeste destin de la femme de Lot (v. 32), avant de nous prévenir que “celui qui cherchera à sauvegarder sa vie la perdra, et celui qui la perdra la préservera” (v. 33-34). La conduite du vrai disciple doit prouver son peu d’attachement aux biens matériels et son engagement à fixer les yeux sur le Royaume de Dieu. Comme au temps de Noé et de Lot notre société se caractérise de plus en plus par la corruption, l’immoralité, le rejet des valeurs chrétiennes et le désir d’appeler bon ce qui est mal et vice-versa. Mais Dieu offre toujours un moyen d’échapper à la destruction imminente ainsi que du temps pour réfléchir, avant l’arrivée du jugement. Néanmoins la promesse du retour de Jésus-Christ s’accompagne de la promesse d’un “sauvetage” de dernière minute : les Siens seront “enlevés” avant le jour du jugement qui s’abattra sur notre société : “Parce que tu as gardé Ma parole avec persévérance, Moi aussi Je te garderai de l’heure de l’épreuve qui va venir sur l’humanité entière” (Ap 3. 10). Sommes-nous proches de ce “sauvetage” ? Sans aucun doute, même si nous ne connaissons ni le jour ni l’heure. Les signes des temps nous le font pressentir. Ne nous comportons donc pas comme les disciples d’Emmaüs à qui Jésus déclara : “Que vous êtes stupides ! Comme votre coeur est lent à croire tout ce qu’ont dit les prophètes !” (Lc 24. 25).


Bible en 1 an : Ps 33-36
Bible en 2 ans : Ex 27 & Ps 8

Pour consulter la liste des abréviations des livres de la Bible, cliquez ici.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email