Louez le Seigneur !

“Louez le Seigneur ! Louez Dieu dans Son sanctuaire ! Louez-le dans la voûte céleste…” Ps 150. 1

L

a louange est une langue universelle. Le mot que les chrétiens de tous les pays du monde reconnaissent instantanément est “Alléluia”. Ce mot en hébreu signifie : “Honorer et admirer Dieu”. Toni Evans raconte l’amusante histoire de ce fermier très religieux qui avait enseigné à son cheval à obéir en se servant de mots tirés de la Bible. Quand il voulait que le cheval avance, il criait : “Loué soit le Seigneur !” Quand il voulait qu’il s’arrête, il criait : “Alléluia”. Mais un jour d’orage, alors qu’il se trouvait dans un champ, un éclair fit sursauter le cheval qui partit au galop. Paniqué par sa réaction imprévisible, le fermier oublia le vocabulaire précis qu’il avait appris au cheval. Devant lui se profilait un précipice. Désespéré, il essaya de se rappeler les mots correspondant à chaque commande, mais en vain. Il se mit alors à crier : “Amen ! Jésus est notre Sauveur ! Saint, Saint, Saint, est le Seigneur ! Gloire à Dieu”. Alors que le cheval s’approchait du précipice, il hurla: “Alléluia !” et le cheval s’arrêta pile à deux mètres du précipice. Le fermier, en sueur, tira son mouchoir et épongea son front, avant de crier : “Ouah ! Loué soit le Seigneur !” Plus sérieusement, Dieu mérite notre louange et notre admiration, Lui seul (Es 42. 8). Dieu ne souffre aucun rival. David affirme que nous devons Le louer “dans le Temple et sous les cieux”, autrement dit pas seulement dans nos églises, mais partout où nous nous trouvons ; sur la terre que nous foulons et aussi dans les cieux où nous serons un jour. La louange est une activité terrestre qui se poursuivra jusque dans l’Eternité. Pourquoi le louer ? “Chantez Sa louange pour Ses exploits, chantez Sa louange pour toute Sa grandeur !” (v. 2). Autrement dit, nous Le louons pour tout ce qu’Il fait et nous Le louons pour qui Il est, quelles que soient Ses activités. Nous Le louons quelles que soient les circonstances ou les difficultés de notre vie, car Il demeure le même jour après jour. Enfin nous devons Le louer avec nos voix et avec nos instruments de musique. Une dernière pensée : notre conduite, ne doit-elle pas refléter aussi que nous L’honorons, que nous L’admirons et que nous recherchons Sa présence ?


Bible en 1 an : 1 S 27-28 & Mt 28
Bible en 2 ans : Rm 9

Pour consulter la liste des abréviations des livres de la Bible, cliquez ici.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email