Pour achever votre course en beauté !

“J’ai achevé la course…” 2 Tm 4. 7

P

our finir votre course en beauté, vous devez accepter trois évidences. 1- que beaucoup de gens se sépareront de vous. Peut-être parce que vous avez évolué plus vite qu’eux, ou parce qu’ils doivent poursuivre leur propre vision, ou encore parce qu’ils ne veulent pas vous accompagner sur le chemin où Dieu veut vous emmener.Bien des gens ont abandonné Jésus : “Beaucoup de Ses disciples se retirèrent et ne marchaient plus avec Lui” (Jn 6. 66). 2- que vous devrez affronter beaucoup de défis. Les hommes et les femmes que Dieu utilise pour Son service ne cessent d’affronter défi après défi. Paul a écrit: “Tout le monde nous surveille alors que nous demeurons fermes, sans dévier de nos responsabilités… que l’on nous décerne des compliments, ou que nous essuyions des reproches ; que nous soyons calomniés, ou au contraire respectés ; quand nous sommes fidèles à notre parole, alors que tous se méfient de nous; quand le monde nous ignore, alors que nous savons que Dieu reconnaît notre travail ; quand la rumeur court que nous sommes morts alors que nous sommes vivants et en pleine forme ; quand on nous bat à mort mais que nous refusons de mourir ; quand nous exprimons la joie profonde qui remplit notre cœur alors que les larmes sont à deux doigts de noyer nos yeux ; quand nous survivons de la charité des autres, alors même que nous enrichissons tant d’entre eux ; quand nous ne semblons rien posséder, alors que tout nous appartient !” (2 Co 6. 4-10 LM). 3- que Satan va vous attaquer. Quand il le fera, rappelez-vous que toute attaque est une forme de respect. Cela prouve que vous êtes précieux aux yeux de Dieu. Cela vous indique aussi que beaucoup de bénédictions vous attendent, une fois l’épreuve surmontée. Satan vous attaquera dès que Dieu fera naître quelque chose d’important dans votre vie.Ce sera peut-être le début d’une relation importante, d’une carrière, d’un ministère, ou même la venue d’un enfant que Dieu utilisera plus tard.Votre “enfant difficile” a peut-être devant-lui une destinée bénie par Dieu ; c’est la raison pour laquelle il éprouve tant de difficultés aujourd’hui, davantage que vos autres enfants. Une mission spéciale lui sera confiée un jour et l’ennemi l’a déjà deviné. Lorsque l’attaque survient, appuyez-vous sur la Parole de Dieu et dites : “Grâce soit rendue à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ” (1 Co 15. 57).


Bible en 1 an : 1 S 17-18 & Mt 26
Bible en 2 ans : Rm 4

Pour consulter la liste des abréviations des livres de la Bible, cliquez ici.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email