Un ami appelé Jonathan (2)

“Jonathan conclut une alliance avec David, parce qu’il l’aimait comme lui-même.” 1 S 18. 3

D

eux géants spirituels venaient de se rencontrer et de se reconnaître à leur foi et à leur confiance absolue en Dieu. “Enfin, je viens de trouver quelqu’un qui me ressemble !” a dû se dire Jonathan en écoutant David. Remarquez qu’il n’a pas réfléchi : il a tout de suite aimé David comme lui-même. Son amour a été instantané et entier. Kent Hughes écrit : “En aimant David comme lui-même, il a prouvé qu’il pouvait aimer son voisin autant que lui-même, mettant en pratique la loi de Dieu” comme Jésus l’a déclaré (Mt 22. 37-40). Jonathan s’empressa ensuite de conclure une alliance avec le jeune berger. “Il ôta le manteau qu’il portait pour le donner à David, ainsi que ses habits et même son épée, son arc et sa ceinture” (v. 4). Ce faisant Jonathan honora David en le revêtant d’un vêtement royal que seuls le roi et son fils pouvaient porter. Puis sa tunique pour démontrer son humilité et sa vulnérabilité devant le fils de Jessé. Il lui offrit aussi ses armes et plus particulièrement son épée. Souvenez-vous qu’en Israël, à cette époque, seuls le roi Saül et son fils possédaient une épée. L’alliance conclue ce jour entre les deux hommes explique le comportement de David, devenu roi après la mort de Saül et de Jonathan, à l’égard du fils de Jonathan (Lisez 2 S 9. 1). Jonathan demeura loyal à David, n’hésitant pas à retrouver son ami en fuite et découragé par de récents déboires, pour l’encourager, “affermir en Dieu son courage” (1 S 23. 16). La loyauté est essentielle à la survie de la vraie amitié. Paul reçut de son ami Tite le même soutien et la même fidélité (2 C 7. 6-7). Si vous recherchez l’amitié d’un autre croyant, souvenez-vous des trois principes : union d’esprit et de foi, abnégation et engagement mutuels de l’un pour l’autre incluant les familles et les enfants de chacun.


Bible en 1 an : Jr 22-24 & 1 Th 4
Bible en 2 ans : Jg 9,10

Pour consulter la liste des abréviations des livres de la Bible, cliquez ici.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email