Le mystère des Mages (2)

“Elle (la Parole, donc Jésus) est venue chez les siens, et les siens ne l’ont pas reçue.” Jn 1.11

Q

uoi de plus naturel pour les mages à la recherche du “roi des Juifs” de se diriger vers le palais royal à Jérusalem ? Hérode l’occupait alors. Quand Hérode entendit leur histoire, il s’empressa de demander aux spécialistes en religion de lui dire où devait naître le Messie. La réponse ne se fit pas attendre : Bethléem, d’après les prophéties qu’ils connaissaient bien. Or personne jusqu’alors ne semblait s’être préoccupé de la naissance de Jésus qui avait eu lieu peut-être deux ans auparavant ! Il fallait des étrangers de l’Orient, des mages païens pour s’intéresser à la venue du Sauveur ! “Les siens” (les Juifs) ne l’avaient pas reçu ! Personne n’avait fait de recherche sur Sa naissance, personne n’avait cherché à L’adorer. Alors que les sages Juifs possédaient les prophéties divines, ils avaient manqué l’événement le plus important de leur histoire, mais Dieu avait amené de très loin un groupe de païens simplement en les conduisant grâce à une “étoile” ! Ces mages étaient les premiers non-juifs à venir adorer Jésus en tant que Messie et Roi des Juifs. Pas étonnant que Jésus plus tard commanda à Ses disciples d’aller faire des disciples à travers toutes les nations du globe (Mt 28. 19). Un jour futur des millions, voire des billions de personnes issues de toutes les nations s’uniront pour célébrer Jésus, leur Seigneur et leur Sauveur (Ap 7. 9-10). Sa naissance ne fut pas célébrée par des envoyés politiques ou de grandes foules, mais par des bergers. Son autorité ne fut pas reconnue par les chefs religieux ou les sages de Son pays, mais par des astrologues païens. Pourquoi ? Parce que “Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages” (1 Co 1. 27) !


Bible en 1 an : Ap 11-12
Bible en 2 ans : Mt 26

Pour consulter la liste des abréviations des livres de la Bible, cliquez ici.

Bible 1 an :
Bible 2 ans :

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email