Ne relâchez jamais vos efforts !

Avec musique
Sans musique

“L’amour excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout…” 1 Co 13.7

Clara Null a raconté : “Alors que nous assistions à un mariage, ma petite-fille Melissa me demanda: “Pourquoi la mariée est-elle toujours habillée en blanc ?” Je lui répondis, “Parce que le blanc symbolise le bonheur et que c’est aujourd’hui le plus beau jour de sa vie.” La question suivante fusa de ses lèvres : “Alors, pourquoi le marié est-il tout en noir ?” Le mariage, pour réussir, exige des efforts constants de part et d’autre. Voici trois principes pour fortifier le vôtre : 1- Apprenez à écouter. Jésus a dit : “Prenez donc garde à la façon dont vous écoutez…” (Lc 8.18). Parfois, pour bien communiquer avec son partenaire, le plus important est d’entendre ce qui n’est pas dit, d’apprendre à lire entre les lignes ! Une simple présence passive ne suffit pas ; votre partenaire doit se sentir écouté et compris. Quand c’est le cas, il ou elle va ouvrir son cœur et accepter de prêter attention à son tour à ce que vous avez à dire. 2- “Dites la vérité avec beaucoup d’amour…” (Ep 4.15 TP). Certes, personne n’aime être corrigé, mais si quelqu’un s’engage sur une mauvaise pente, l’amour seul est capable d’intervenir et de le ramener sur le bon chemin. Les couples se désunissent lorsqu’entre eux la vérité se trouve bafouée, l’intégrité disparaît, la confiance s’écroule, l’égoïsme devient la seule règle, chacun cherchant à contrôler l’autre, et qu’aucun n’est prêt à investir suffisamment de temps pour améliorer leur relation. 3- Acceptez de croire le meilleur de chacun. Dans un couple, chacun voit l’autre sous son jour le moins flatteur, mais il ne doit jamais oublier ses plus belles qualités, il doit savoir converser avec l’autre parfois à n’en plus finir et à d’autres moments simplement s’asseoir à ses côtés et rester silencieux, il doit faire davantage de cas des réussites de l’autre que lui-même n’en fait cas, il doit éviter de se montrer trop inquisiteur ou supérieur intellectuellement ou encore moralisateur, autrement dit, doit savoir écouter, même si ce que l’autre a à dire n’est pas particulièrement intéressant ! Quand on aime vraiment, l’autre est toujours très important !

B-1 an : Nb 29-30 & Jn 21

B-2 ans : Es 49-50

Bible 1 an :
Bible 2 ans :

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email