Pour trente pièces d’argent… (3)

Avec musique
Sans musique

“Le Seigneur fut avec Joseph et Il lui accorda de la faveur… le Seigneur faisait réussir ses entreprises.” Gn 39. 21-23

En 1976 fut fondée la célèbre marque à la pomme, Apple Inc, aujourd’hui la plus importante capitalisation boursière de l’histoire, évaluée à plus de mille milliards de dollars. Trois hommes sont à l’origine de cette société : Steve Jobs est le plus connu des trois et vous avez peut-être entendu parler de Steve Wosniak, le génie qui construisit les premières séries d’ordinateurs. Mais le troisième, Ronald Wayne, vous est sûrement inconnu. C’est lui pourtant qui dessina le premier logo, écrivit le manuel originel ainsi que l’accord de partenariat entre eux. Il possédait 10% des actions de la compagnie, ce qui représenterait aujourd’hui environ 100 milliards de dollars ! Or à peine deux semaines plus tard, Wayne décida de revendre ses actions pour 800 dollars préférant un gain immédiat à la promesse d’une fortune future ! Le péché a le même effet sur nous: au lieu de remettre tout notre talent entre les mains de Dieu, le meilleur investisseur de l’Histoire, nous en gaspillons une partie en poursuites futiles ou nous enterrons nos talents sans les faire fructifier pour Sa gloire (Mt 25. 14-27). Quelqu’un a dit que ce que nous gardons entre nos mains sera perdu pour l’éternité, tandis que le temps, le talent et les trésors que nous investissons dans Son royaume nous rapporteront de riches bénéfices dans Son Eternité. Judas avait le royaume de Dieu à portée de sa main, mais il le laissa s’évanouir entre ses doigts pour une somme dérisoire. N’imitez pas Judas Iscariot ! N’imitez pas non plus Ronald Wayne ! Prenez plutôt exemple sur Joseph. Il ne vendit pas son honneur et son intégrité pour une nuit dans les bras de la femme de Potiphar (Gn 39. 7-12). Un autre exemple ? Celui de Moïse qui “tenait en effet l’humiliation du Christ pour une richesse plus grande que les trésors de l’Egypte, car il regardait plus loin, vers la récompense” (He 11. 26). Vraiment, la bénédiction divine accompagne ceux qui refusent d’échanger les promesses futures du Royaume de Dieu pour un plaisir immédiat et facile.

Bible en 1 an : Lv 22-24 & Jn 5

Bible en 2 ans : Es 13-14

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email