Jésus charpentier ou tailleur de pierres ?

Avec musique
Sans musique

“N’est-ce pas le fils du charpentier ? Sa mère ne s’appelle-t-elle pas Marie…” Mt 13. 55

Jésus est souvent représenté par les peintres du passé comme travaillant le bois aux côtés de son père Joseph. Enfants, nous avons vu, dans les Bibles illustrées, Joseph en train d’apprendre à son fils aîné comment scier, planter des clous et peut-être créer tenons et mortaises. Mais Jésus était-Il vraiment charpentier ? Les traductions de la Bible ont presque toutes rendu ainsi le verset de Matthieu “N’est-ce pas le fils du charpentier.” Or le mot grec qui est utilisé ici est tekton qui signifie en fait “artisan”et peut désigner aussi bien un artisan du bois qu’un artisan de la pierre. Les arbres étaient rares en Israël à cette époque, comme aujourd’hui d’ailleurs. Souvenez-vous que Salomon dut faire venir du Liban tout le bois dont il avait besoin pour le Temple et pour son propre palais. Par contre, entre Nazareth et la ville de Zippori, distante de trois kilomètres, se trouvait une vaste carrière de pierre exploitée à l’époque d’Hérode Antipas. Soyons clairs : que Jésus ait travaillé comme charpentier ou comme tailleur de pierre n’a aucune incidence sur Son rôle de Sauveur des hommes. Mais n’est-il pas étrange qu’Il n’ait pas utilisé d’images relatives au travail du bois, alors qu’Il a souvent parlé de pierres ? Par exemple : “C’est la pierre que les constructeurs ont rejetée qui est devenue la principale, celle de l’angle” (Lc 20. 17). Quant à Pierre, il fait allusion au psaume 118 (v. 22) quand il s’écrie : “C’est Lui, la pierre que vous, les bâtisseurs, aviez mise au rebut: elle est devenue la pierre angulaire” (Ac 4. 11). Ou encore “Vous-mêmes, comme des pierres vivantes, construisez-vous pour former une maison spirituelle…” (1 P 2. 5). Joseph aurait pu être vigneron, pêcheur ou cordonnier et apprendre à son fils le même métier. Mais n’est-il pas plus fascinant de penser que Jésus, après avoir façonné des pierres, forme encore aujourd’hui des disciples comme “des pierres vivantes” pour bâtir cet édifice qui s’appelle Son Eglise ?

B-1 an : 1 S 13-14

B-2 ans : Ez 19-20

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email