La tombe de Joseph (2)

Avec musique
Sans musique

“Celui-ci…descendit Jésus de la croix… et le mit dans un tombeau taillé dans le roc, puis il roula une pierre contre l’entrée…” Mc 15.46

Matthieu précise que ce fameux tombeau était celui que Joseph s’était fait tailler dans le rocher pour sa propre sépulture future. Il offrait ainsi à Jésus de prendre Sa place dans la mort, sans s’imaginer que cette tombe deviendrait quelques jours plus tard le symbole de la victoire divine sur la mort et la promesse du pardon et de la vie éternelle pour tous ceux qui feraient confiance à Jésus. Joseph d’Arimathée n’avait nullement conscience alors que les générations futures ne contempleraient pas cette tombe avec la pierre roulée devant l’entrée, mais verraient une tombe vide, la pierre abandonnée à côté, comme un symbole de vie et de joie. La tombe de Joseph est aujourd’hui comme un doigt pointé vers le ciel où chacun des disciples de Jésus vivra dans un corps ressuscité. N’est-il pas extraordinaire de penser que le geste de Joseph d’Arimathée plaçant le corps de Jésus dans sa tombe déboucherait sur le plus extraordinaire des miracles divins. Imaginez Joseph en train de monter les marches le conduisant dans la présence de Pilate. Que pensait-il à ce moment précis ? Aurait-il pu imaginer la signification future de cet acte de courage et d’adoration envers Jésus ? Il agissait ainsi, non pas parce qu’il avait reçu une quelconque révélation, mais parce qu’il connaissait Celui pour qui il entreprenait cette démarche. Et vous ? Dieu vous a-t-Il appelé à faire un pas de foi simplement pour prouver que vous L’aimez ? Dieu peut utiliser une simple réponse pleine de foi pour révéler des choses extraordinaires. Un geste de foi et une preuve d’amour, c’est tout ce dont Il a besoin !

B-1 an : 1 S 9-10 & Mt 24

B-2 ans : Ez 15-16

Bible 1 an :
Bible 2 ans :

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email