Le pain du ciel (1)

Avec musique
Sans musique

“Voici, Je vais faire pleuvoir des cieux du pain, et le peuple sortira et cueillera chaque jour ce qu’il faut pour la journée.” Ex 16. 4

Dans le désert, le peuple hébreu connaît de nombreuses expériences formatrices. L’une d’elles est le don de la manne à cueillir chaque matin et qui sert de nourriture. De nombreuses explications plus ou moins convaincantes tentent de définir ce qu’est cette manne qui ne peut être conservée au-delà d’un jour, mais que l’on doit stocker exceptionnellement le jour précédent le sabbat (Ex 16). Difficile de comprendre pareil phénomène sans faire intervenir la dimension miraculeuse de la chose. Mais la leçon n’est certainement pas seulement dans la mise en pratique du repos hebdomadaire dont la consigne est inscrite dans les 10 commandements. Le fait de ne pas travailler le 7ème jour de la semaine est, certes, une ouverture sur la reconnaissance et l’admiration que Dieu doit susciter. C’est aussi un temps pour louer Sa grandeur et Sa générosité. Mais il s’agit aussi de compter sur Dieu chaque jour. La manne est quotidienne, mais avec une date de péremption tout aussi quotidienne. Il faut espérer chaque jour que le lendemain, la manne nouvelle sera là. Acte de foi, donc ! Or si tout au long de la semaine le peuple peut observer la constance de Dieu, il découvre aussi que la manne du jour n’est pas mangeable le lendemain. Dès lors que le jour du sabbat, le don quotidien n’est pas au rendez-vous, il peut se demander si la manne sera à nouveau là le lendemain. La distribution journalière va-t-elle reprendre ? L’expérience du peuple sera de constater cette reprise chaque début de semaine. Il vérifiera ainsi la constante bonté et la bienveillance fidèle de Dieu. Cette observation très pratique et très matérielle chaque semaine durant 40 ans est là pour formater le peuple et imprimer en lui la confiance aveugle en ce Dieu qui les guide vers la Terre promise. Nous devrions, nous aussi, apprendre à compter sur Dieu chaque jour, y compris le jour où il faut vivre de la manne de la veille parce que demain, Dieu manifestera encore et à nouveau son amour.

B-1 an : 1 S 23-24

B-2 ans : Ez 31-32

Bible 1 an :
Bible 2 ans :

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email