Le pain du ciel (2)

Avec musique
Sans musique

“Le pain de Dieu est celui qui est descendu du ciel, et qui donne la vie au monde.” Jn 6.33

Dans un de Ses discours, Jésus fait référence à la manne que les Hébreux ont pu manger dans le désert. Cette manne était perçue comme “pain venu des cieux” et reçu chaque matin. Il a nourri le peuple et l’a fortifié dans sa marche vers la liberté et la Terre promise pendant 40 ans. Mais ce pain-là avait ses limites, outre le fait qu’il était immangeable le lendemain, Jésus rappelle : “nos pères ont mangé la manne dans le désert et ils sont morts !” (Jn 6. 49). Or, ce Jésus, également venu des cieux de façon miraculeuse, se présente comme le “nouveau” pain. La Parole incarnée est sans doute à entendre et à méditer, mais voilà qu’elle se présente aussi comme une nourriture à manger, voire à ruminer. C’est une audace incroyable que de se présenter comme du pain à manger, et d’ailleurs Ses auditeurs ne peuvent le croire. Mais Jésus enfonce le clou : “Si vous ne mangez Ma chair et si vous ne buvez Mon sang, vous n’aurez pas la vie en vous-mêmes” (v. 53). Jésus évoquera souvent Sa personne comme étant le pain de Dieu et pour Lui, la Parole de Dieu est une nourriture dont Il s’alimente Lui-même : “Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui M’a envoyé” (Jn 4. 34). Il n’est pas étonnant que pour imprimer cette image dans le cœur et dans l’esprit du croyant, Jésus propose de revivre régulièrement une Pâque spéciale qu’Il a instituée devant Ses disciples : “Prenez et mangez, ceci est Mon corps rompu pour vous” a-t-Il dit en partageant le pain de la Cène. Le symbole du pain quotidien est à recevoir avec force et précision : le Christ s’offre Lui-même totalement, et il faut se nourrir de Son exemple, mais aussi de Sa présence quotidienne (“Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde”). Dans la prière qu’Il nous enseigne, Il recommande cette requête : “Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien”. Ce pain quotidien n’est autre que le Christ, pain venu des cieux. Il s’est donné ; à nous de Le recevoir en nous.

B-1 an : 1 S 25-26

B-2 ans : Ez 33-34

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email