L’œil de Dieu

Avec musique
Sans musique

“Où irais-je loin de Ton esprit ? Où fuirais-je loin de Ta face ?” Ps 139. 7

Sur la route, un panneau signalétique indique un prochain radar. Aussitôt, nous levons le pied en regardant le compteur de vitesse. Au détour d’une rue, on tombe sur des gendarmes et le cœur se met à palpiter. Un sentiment de crainte voire de culpabilité est survenu. Sur le ticket de parking face à la gare, vous découvrez non seulement votre heure d’entrée, mais également votre numéro d’immatriculation. En tirant de l’argent au distributeur de billets, vous remarquez l’oeil d’une caméra. Vous avez alors le sentiment d’être surveillé en permanence, pour ne pas dire “fliqué”, et vous êtes mal à l’aise. Ce qui devrait nous rassurer – puisque tout cela est lié à la sécurité des individus – nous irrite ; pourquoi ? “Nous sommes en liberté surveillée” scandait un observateur politique. Les règlements de plus en plus nombreux font de nous des coupables en puissance et les contrôles multiples nous placent dans la position de suspect potentiel. Il arrive alors un moment où tout nous exaspère, au point que nous pestons contre un système policier jugé répressif ou provocateur. Sommes-nous à ce point coupables et la conscience chargée ? Pensons-nous que la liberté est trop cadrée, et donc restreinte ? Peut-être ! Mais alors, comment percevons- nous l’omniprésence de Dieu nous mettant dans l’impossibilité de nous soustraire à Son regard ? Avons-nous le réflexe de vouloir nous cacher de Lui, comme nous aimerions ne pas être suivis à la trace jusque dans nos achats via la carte bleue ? Il est bon de relire ce que Paul écrivait aux Romains : “Ceux qui gouvernent ne sont pas à craindre lorsqu’on fait de bonnes actions ; mais seulement lorsqu’on en fait de mauvaises. Veux-tu ne pas craindre les autorités ? Fais le bien !” (Rm 13. 3).

B-1 an : Ps 49-52

B-2 ans : Ez 23-24

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email