Double lecture

Avec musique
Sans musique

“Ce qu’il a d’invisible, depuis la création du monde, se laisse voir à l’intelligence à travers ses œuvres, son éternelle puissance et sa divinité.” Rm 1. 20

Comment ne pas être étonné que des mages, des savants astronomes étrangers à l’histoire d’Israël et à la révélation biblique, puissent lire dans le ciel l’annonce de la venue du Messie, du Fils de Dieu ? Ils sont venus d’Orient, d’une autre culture que la culture juive, pour chercher le roi des Juifs, et pour L’adorer. Peut-être représentent-ils tous ceux qui, sans la connaissance qu’offre la Bible, sont pourtant des observateurs émerveillés du monde, ceux qui veulent y lire l’histoire d’une origine et d’une présence divines. Alors, éblouis par une étoile pas comme les autres, ils osent se mettre en route pour aller à la rencontre d’un inconnu qui peut les faire basculer dans une autre histoire que la leur. Ils entreprennent de sortir de leurs propres connaissances pour saisir un mystère qui les dépasse. Il y a, chez ces mages, une curiosité salvatrice que l’on peut discerner chez tous les “chercheurs de Dieu”. Plutôt que de demeurer dans leur confort, ils entrent en quête d’un absolu, intuitivement perçu, et sans doute inconfortable comme tout inconnu. Mais cette belle aventure ne conduit pas nécessairement à Dieu. Il faut plus que de l’intuition. Ce plus viendra d’autres savants, les religieux de l’entourage d’Hérode. Ce sont eux qui complèteront la prescience et le pressentiment. Ils apporteront l’information qui manque et qui ne se trouve que dans l’Écriture. Ce sont, en effet, les écrits prophétiques qui donneront la bonne adresse. L’étoile a fait lever les yeux, la Parole va les ouvrir et indiquer le lieu de la véritable rencontre avec le Fils de Dieu. Il y a la lecture du ciel, de la création tout entière, et il y a la lecture de la Bible. Double lecture et double chemin qui se rejoignent pour conduire à la vérité révélée.

B-1 an : 1 R 9-10

B-2 ans : Jb 20-21 & Ps 92

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email