Sachez reconnaître les miracles de chaque jour ! (2)

Avec musique
Sans musique

“C’est Dieu qui étend le nord du ciel sur le vide et qui suspend la terre au-dessus du néant.” Jb 26. 7

Certains chrétiens sont à l’affut de miracles, comme d’un oiseau rare. Ils disent parfois qu’ils n’ont en ont jamais vu. Pourtant nous sommes entourés de miracles divins ! L’ennui, c’est que nous sommes quelque peu blasés. Notre esprit est programmé de manière à remarquer les stimulations visuelles et sensorielles nouvelles et à écarter celles que nous avons déjà rencontrées. Mais, avec le temps, nous nous habituons à celles qui nous entourent, au point de ne plus les remarquer, parce que notre esprit est concentré sur d’autres événements. Les psychologues appellent ce phénomène : la “cécité d’inattention.” Ainsi “oublions-nous” d’admirer un lever de soleil, la neige qui tombe ou beaucoup d’autres choses qui font partie de notre quotidien. Nous oublions par la même occasion d’exprimer notre admiration et notre reconnaissance à Celui qui est l’instigateur de tous ces miracles qui nous sont devenus invisibles, au point de ne plus ressentir la joie de notre salut. Le remède ? Sortir de la cage de la routine, ouvrir des yeux neufs sur tout ce qui nous entoure, chercher Dieu dans les détails anodins de notre existence, demander à Son Esprit d’enlever les cataractes qui obscurcissent notre vision. La poétesse anglaise Elizabeth Browning a écrit : “Dans chaque recoin de notre terre se cachent des pans de ciel, chaque vulgaire buisson brûle de la présence de Dieu. Mais seul celui qui les “voit” enlève ses sandales. Les autres se contentent de continuer à ramasser des mûres sauvages !” Ne laissez pas la routine de votre vie vous dérober la joie de voir les miracles divins autour de vous, ou vous détourner loin des buissons brûlant de Sa présence ! Les savants juifs ont longtemps débattu sur le choix divin de Se révéler à travers un buisson enflammé. Un coup de tonnerre ou un éclair aveuglant auraient été plus impressionnants, n’est-ce pas ? Ils ont finalement conclu que Dieu avait agi ainsi pour démontrer qu’Il était présent partout à tout moment. Ils ont alors attribué à Dieu un nouveau nom : “Le Lieu” ! Où que vous soyez en ce moment, Dieu peut se révéler à vous ! Le sol sous vos pieds est saint, enlevez vos sandales et glorifiez-Le !

B-1 an : Ps 65-68

B-2 ans : Jb 40-41 & Ps 102

Bible 1 an :
Bible 2 ans :

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email