Trouver sens

Avec musique
Sans musique

“L’insensé dit dans son cœur : il n’y a pas de Dieu !” Ps 14. 1

Certaines traductions du psaume 14 proposent : “le fou dit en son cœur…” Il s’agit peut-être de ce fou qui construit sa maison sur le sable, et dont parle Jésus dans une parabole bien connue. La tempête vient et la maison, sans fondations solides, s’écroule. Cependant, le terme “insensé” est à retenir lorsque l’on se souvient que cela veut dire “celui qui n’a aucun sens, qui a perdu le sens”. L’insensé est alors, peut-être, cet homme dont parle également Jésus, qui pense pouvoir gérer son patrimoine et son avenir avec des projets cohérents et lucratifs, mais qui oublie qu’il n’est maître de rien. “Insensé, dit Dieu, cette nuit même ton âme sera redemandée, et pour qui sera tout ce que tu as programmé ?” (Lc 12. 20). Être sensé, qu’est-ce donc ? Est-ce être sage ? Comme celui qui construit sa maison sur le roc ? Être sensé, c’est savoir que vivre a du sens, et finalement percevoir ce sens comme un don reçu dès lors que l’on a compris que la vie vient de Dieu. Sans cette certitude, voire cette conviction, comment sentir vivre en nous cette force qui pousse en avant, et sans doute vers le haut ? L’homme sensé est celui qui a retrouvé le sens, voire les sens. Premièrement, la direction : il sait qu’il va quelque part. Deuxièmement, la signification : une vie qui parle et qui fait sens. Troisièmement, une valeur : une vie qui vaut d’être vécue. L’homme sensé est celui qui sait d’où il vient, où il va, ce qu’il est et ce qu’il vaut. Si l’insensé nie Dieu, l’homme sensé proclame qu’Il existe. Dès lors que vous avez trouvé Dieu – lequel se laisse trouver – vous devriez reconnaître tous les sens et avoir la sensation d’une vraie présence en vous et autour de vous. Que dit votre cœur ?

B-1 an : Ps 57-60

B-2 ans : Jb 6 & 2 Co 12

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email