Touché, sauvé !

Avec musique
Sans musique

“Ce que nos mains ont touché du Verbe de vie…” 1 Jn 1. 1

Une parole, un geste, une action, et il arrive alors que nous entendions cette belle expression : “Merci, cela me touche beaucoup !” Lors d’une célébration, quelques personnes peuvent reconnaître avoir été touchées par le message, ou par un moment de louange particulièrement inspirant. L’apôtre Jean, témoin privilégié du Christ, écrit vouloir annoncer au monde “ce que nos yeux ont vu, ce que nos mains ont touché du Verbe de vie.” Il souhaitait ainsi transmettre une expérience qui n’est pas seulement de l’ordre de la connaissance, mais complètement palpable. La femme malade depuis douze ans espérait pouvoir discrètement toucher le bord du vêtement de Jésus et saisir ainsi la guérison de son mal (Mc 5. 25). Elle interrompt alors Jésus en route pour “imposer les mains” sur la fille mourante de Jaïrus (Mc 5. 23). Encore le besoin d’être touché par le Christ ! Sans être trop mystique, il n’est sans doute pas impossible d’espérer, dans notre expérience chrétienne, “toucher” Jésus. Dans une méditation, une prière, un tête-à-tête secret dans sa chambre, porte fermée, entrer dans une communion telle qu’on a le sentiment de toucher Dieu. À moins que ce soit Dieu Lui-même qui vienne nous toucher ! Nos vies sont souvent trépidantes, mouvementées, et nous n’avons plus le temps de nous laisser toucher par ce Dieu qui voudrait peut-être nous atteindre, mais à qui nous ne donnons pas l’occasion de le faire. Toucher Dieu, se laisser toucher par Lui, voilà un langage qui pourrait être trop spiritualiste pour certains, trop sentimental pour d’autres. Pourtant, dans notre cheminement spirituel, nous savons que nous devrions nous approcher de Dieu, nous laisser pénétrer par Lui, Lui donner l’occasion de nous saisir jusqu’à ce que nous nous abandonnions dans Ses bras. Mais toutes ces expressions, qui relèvent de l’expérience de la conversion, et nous la rappellent certainement, devraient devenir des pratiques quotidiennes.

B-1 an : Za 10-12 & 2 Jn

B-2 ans : Lc 3

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email