De quelle écharde souffrez-vous ? (1)

Avec musique
Sans musique

“Il m’a été donné une écharde dans la chair…” 2 Co 12. 7

De nombreuses hypothèses ont été émises pour expliquer ce que pouvait être l’écharde dans la chair de l’apôtre Paul. Certains ont pensé qu’il s’agissait d’un handicap, d’une maladie chronique, d’un mauvaise vue, d’un problème de langage, ou même d’un groupe de critiques dont le seul but était de saper le témoignage et la réputation de l’apôtre. Pourquoi Paul a-t-il choisi de ne pas nous le révéler ? James Merritt propose l’explication suivante : “Si son problème avait été une mauvaise vue, ceux d’entre nous qui jouissent d’une vue parfaite auraient pensé : “cela ne me concerne pas”. Un handicap de langage ? Les experts en communication auraient considéré cette écharde comme étrangère à leurs problèmes. Une maladie chronique ? Ceux d’entre nous qui ont une excellente santé auraient ignoré les conseils de Paul. Si la Bible ne nous dévoile pas quelle était l’écharde de Paul c’est probablement parce que, quelles que soient nos difficultés, le même Dieu qui a permis à Paul de surmonter son épreuve nous permettra de remporter la victoire.” En nous cachant les détails de ce handicap, l’Esprit de Dieu voulait nous faire comprendre que la vérité de ce passage biblique transcende toute maladie, affliction ou épreuve. Dieu est capable de nous faire traverser n’importe quelle épreuve, car Sa grâce est suffisante pour nous aider, et Sa puissance s’exprime d’autant mieux que nous sommes faibles. (v. 7). Peut-être votre ”écharde” a-t-elle un nom, celui d’une personne qui ne cesse de vous harceler, de vous critiquer, de vous décourager, ou celui d’un enfant difficile que vous n’arrivez pas à aider ou à contrôler ? Vous avez besoin, avant tout, d’un niveau de grâce et d’amour supérieur à la normale, aussi confortez-vous dans l’assurance “que nous pouvons nous approcher du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce en vue d’un secours opportun” (He 4. 16).

Favoris(0)

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email