Dieu aime tout le monde… et vous ?

Avec musique
Sans musique

Comprends-tu ce que tu lis ? Il répondit : comment le pourrais-je, si quelqu’un ne me guide ?” Ac 8.30-31

L’eunuque que Philippe venait de rencontrer était un marginal vis-à-vis de la société de son temps, mais aussi un Ethiopien, un étranger pour les Juifs. Néanmoins c’était un homme assoiffé de vérité. Avant de s’approcher de lui, Philippe dut d’abord surmonter ses scrupules religieux, oublier les traditions de son peuple, puis repousser la peur qu’il devait avoir d’être rejeté lui-même au cas où quelqu’un l’aurait vu en conversation avec l’Ethiopien. Mais l’histoire nous apprend que cet étranger découvrit Jésus, s’en retourna dans son pays, parla de Christ à la reine Candace, et grâce à lui des centaines de milliers d’Ethiopiens se convertirent à Jésus. Que se serait-il passé si Philippe avait proclamé la supériorité de ses principes et de ses croyances ? Nous élevons des barrières infranchissables et prétendons que Dieu les a érigées. Or Dieu aime tout le monde, y compris les marginaux. Souvenez-vous de la femme samaritaine ; elle avait été mariée 5 fois, et vivait alors avec un homme qui n’était pas son mari. Comment aurait-elle été traitée dans nos églises ? Mais Jésus s’approcha d’elle, lui prouva Son amour en lui offrant le salut avant de l’envoyer vers les gens de son village avec pour mission de leur parler de Celui qu’elle venait de rencontrer. “Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait : ne serait-ce pas le Christ ?” (Jn 4. 29). Puisse Dieu nous libérer de nos carcans d’idées préconçues ! Nous rejetons trop souvent une génération de jeunes aux cheveux bariolés et aux lèvres percées d’anneaux, ou des marginaux de toute espèce qui ne se conforment pas à notre manière de vivre ou encore des hommes respectables et bien connus qui sont différents de nous. Quand nous ne rejetons pas des gens ordinaires qui ne font que travailler dur pour élever leur famille et payer leurs dettes ! Comment comprendront-ils le message du Christ si personne ne s’approche d’eux pour leur expliquer ce que Philippe expliqua à l’eunuque ? C’est notre responsabilité de faire la même chose. Mais n’oubliez pas que vous devez commencer par les aimer et le leur montrer !

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email