Français jusqu’au bout des ongles

Tous Unis ! Tous ensemble ! Unité nationale !

En période de crise, de vibrants appels à l’unité et à la solidarité sont lancés. Sur fond d’urgence nationale, on est proche de la mobilisation générale.

Or, la France est composée d’individus foncièrement … individualistes. Ce n’est pas qu’ils soient vraiment égoïstes, mais ils sont profondément nombrilistes, indépendants, voire égocentriques. Sans oublier qu’ils ont une grande G…..

Gaulois !

Je me souviens de ce journaliste sportif qui, parlant des Bleus, disait : « Comment voulez-vous que l’Équipe de France sache comment jouer. Il y a 11 joueurs et 60 millions d’entraineurs ! »

Même en temps de crise, la France n’est homogène ni dans ses sensibilités ni dans ses comportements. On peut vraiment plaindre le chef de l’État, mais surtout, après l’avoir beaucoup critiqué. Le général De Gaulle avait pleinement raison lorsqu’il s’exclamait : « Comment voulez-vous gouverner un pays où il y a 258 variétés de fromages ? »

Petits malins !

Cependant, la pandémie du Covid-19 a eu quelques effets positifs sur la population française. Même confinés, les français ont montré le visage d’un peuple capable de se mettre en mouvement en déployant une énergie insoupçonnée dans l’adversité et l’inquiétude. Certes, ils rouspètent, mais ils ont aussi une capacité remarquable au rebond, à l’inventivité. Ils peuvent également faire preuve d’humour par des créations, des improvisations et un système D toujours en effervescence. Des centaines, voire des milliers de vidéos ont déferlé sur les réseaux sociaux et sur le Net, témoignant de leur sens aigu de la résistance.

À corriger !

Pourtant, sur le fond, Dupont, Martin et Durand restent intrinsèquement français et donc râleurs. Ils commencent toujours par contester et terminent invariablement dans la défiance la plus totale. L’adage dit : « Chassez le naturel, et il revient au galop ! »

C’est là que l’on voit la force de la nature sur l’éphémère posture.

Or, la nature humaine n’est pas nécessairement la meilleure des conseillères. Si j’en crois la Bible, elle est même plutôt mortifère. C’est pourquoi la Bible nous encourage à la conversion, à un profond changement de nature. 

Transplantation

Cependant, pour parvenir à un vrai changement, il faut une opération venant de l’extérieur. Une véritable intervention chirurgicale. 

Celui qui nous encourage à changer nous en donne aussi les moyens.

Dieu dit à Ézéchiel, le prophète :

« Je verserai sur vous l’eau pure qui vous purifiera ; oui, je vous purifierai de toutes vos souillures et de toute votre idolâtrie. Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’enlèverai votre cœur insensible comme une pierre et je le remplacerai par un cœur réceptif. Je mettrai en vous mon Esprit, je vous rendrai ainsi capables d’obéir à mes lois, d’observer et de pratiquer les règles que je vous ai prescrites. » 

Ézéchiel 36. 25-27

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email