Le garçon qui servait Dieu

Avec musique
Sans musique

“Samuel faisait le service en présence du Seigneur. C’était un enfant…” 1 S 2. 18

Dieu nous avertit de ne jamais mépriser les humbles débuts. Néanmoins n’est-il pas surprenant de lire que Samuel, encore enfant, servait Dieu comme un prêtre du sanctuaire ? Etait-il déjà capable d’accomplir les tâches précises de la fonction sacerdotale ? Pourquoi Dieu avait-Il besoin d’un enfant comme assistant ? Dieu, qui a créé, par la puissance de Sa parole, l’univers et tout ce qu’il contient, et établi les lois qui le régissent, est parfaitement capable de continuer à le faire sans l’aide d’un petit garçon ni de nos conseils ! En fait s’Il choisit de déléguer certaines de Ses responsabilités à des humains tels que nous, c’est pour nous faire sentir que nous faisons partie de Sa famille. Aussi Samuel débuta très jeune dans le service de Dieu. Séparé de sa famille, qui venait lui rendre visite une fois par an, “il continuait de grandir et d’être apprécié, tant par le Seigneur que par les hommes” (v. 26). A une époque où concernant l’éducation des enfants l’accent est mis sur la liberté dont ceux-ci doivent bénéficier afin de grandir de manière harmonieuse, l’exemple de Samuel paraît déplacé. Pourtant la vie de Samuel prouve que son éducation fit de lui un prophète avec “la tête bien sur ses épaules” pour reprendre une expression familière. Les leçons apprises dans sa jeunesse, “dans la présence de Dieu” (v. 21), demeurèrent implantées dans son esprit le reste de sa vie. Parents même si un certain temps vos enfants semblent tourner le dos à l’enseignement que vous leur avez donné, soyez certains qu’il ne sera pas perdu, s’ils ont appris, jeunes, la valeur du service du Seigneur. S. Bricoe a raconté avoir rencontré lors d’un voyage au Vietnam un jeune adolescent âgé de moins de 15 ans qui dirigeait une petite église clandestine. Malgré son jeune âge, c’était lui qui encourageait la foi des autres !

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email