Dans le feu du fondeur

Avec musique
Sans musique

“Comme un fondeur raffine l’argent… Il le purifiera…” Ml 3. 3 LM

Une dame qui venait de lire ce verset voulait savoir quel était son impact pratique dans la vie du chrétien, aussi décida-t-elle de faire une petite recherche auprès d’un orfèvre spécialisé dans le travail de l’argent. Elle alla le voir travailler et sans rien lui expliquer de sa démarche, l’observa en train de maintenir l’argent au-dessus du feu. Il lui expliqua que pour purifier le métal et détruire les scories présentes, il devait tenir l’argent au centre du feu, où la température était la plus élevée. “Vous devez le surveiller sans cesse ?” lui demanda-t-elle. “Oui, répondit-il, non seulement je dois le maintenir au centre du feu; mais je dois le surveiller attentivement. Quelques minutes de trop et l’argent sera détruit au lieu d’être épuré.” Elle réfléchit un instant puis lui demanda : “Comment déterminez-vous l’instant où l’argent est parfaitement épuré ?” Avec un sourire, l’orfèvre répondit : “C’est très simple, quand j’y vois le reflet parfait de mon visage !” La Bible dit : “Comme un fondeur qui raffine l’argent, Il s’assiéra et les surveillera attentivement, en les purifiant pour que toutes les impuretés soient détruites… les épurant afin qu’ils servent Dieu avec des cœurs purs et pleins de justice” (Ml 3. 3). Si, aujourd’hui, vous vous trouvez dans le feu du fondeur, sachez d’abord que c’est Dieu qui vous tient au milieu du feu, qu’Il ne permettra pas que les circonstances vous accablent, qu’Il vous surveille attentivement, et qu’à la fin des épreuves vous deviendrez un reflet de Son visage. Souvenez-vous de Moïse dont le visage resplendissait lorsqu’il avait été dans la présence de Dieu. Les années d’épreuves et d’apprentissage l’avaient raffiné au point qu’il pouvait converser avec Dieu à visage découvert. Quel honneur si la même chose pouvait nous arriver à nous tous !