Ne refusez pas l’aide des autres !

Avec musique
Sans musique

“Pourquoi m’imposes-Tu le fardeau de diriger tout ce peuple ?” Nb 11. 11

Certains d’entre nous savent donner, mais sont incapables de recevoir avec grâce ! En conséquence ils ne peuvent atteindre leur vrai potentiel. Quelqu’un dans votre entourage sait quelque chose que vous avez besoin d’apprendre, une vérité ou une solution que vous ne découvrirez pas par vous-même. Rapprochez-vous de cette personne et “tirez un peu d’eau de son puits”. C’est souvent l’orgueil qui nous empêche de nous développer, tandis que les sages savent accepter l’aide que les autres peuvent leur apporter. Moïse demanda un jour à Dieu : “Pourquoi m’imposes-Tu le fardeau de diriger tout ce peuple ?” A quoi Dieu répondit : “Je ne t’impose rien, C’est toi qui t’alourdis de ce fardeau !” Puis Il ordonna à Moïse : “Réunis 70 hommes… Tu dois les connaître comme anciens et comme responsables du peuple… Je prendrai une part de l’esprit qui est en toi et Je la mettrai en eux. Alors ils porteront avec toi la charge du peuple, et tu ne seras plus seul à la porter” (Nb 11. 16-17). Un journal a raconté l’histoire de cette femme qui s’endormit au volant de sa voiture. Celle-ci s’encastra dans le parapet d’un pont d’autoroute et s’immobilisa, en équilibre, sur le bord du pont, 25 mètres au-dessus du sol. Des automobilistes s’arrêtèrent aussitôt, trouvèrent quelques cordes qu’ils attachèrent à la voiture de la conductrice et gardèrent ainsi la voiture en équilibre jusqu’à l’arrivée des secours. Une longue échelle de pompiers fut hissée pour stabiliser la voiture, tandis que ces derniers arrimaient avec des chaînes le véhicule à leurs camions. A chaque secousse de la voiture, la conductrice se mettait à hurler. Il ne fallut pas moins de deux heures à vingt-cinq personnes au total pour enfin la tirer de ce mauvais pas. Plus tard, le commandant des pompiers déclara aux journalistes : “C’était très amusant : elle ne cessait de nous crier : je vais m’en sortir toute seule !” Et vous, lui ressemblez-vous ? Si vous voulez apprécier le meilleur de ce que Dieu veut vous offrir, sachez accepter l’aide des autres !

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email