Priez et attendez-vous à un miracle !

Avec musique
Sans musique

“Pierre était gardé dans la prison, mais l’Eglise priait Dieu pour lui…” Ac 12. 5

Au petit matin, l’ange disparut laissant Pierre tout seul dans la rue. Soudain il se rendit compte qu’il ne rêvait pas : il était libre. Les chaînes étaient tombées, les lourdes portes de la prison s’étaient ouvertes et les gardes ne l’avaient pas vu sortir ! Sachant que les disciples étaient assemblés dans la maison de Marie, la mère de Jean-Marc, il se dépêcha d’aller les rejoindre. Il avait hâte de leur dire que leurs prières étaient exaucées, qu’un ange avait été envoyé pour miraculeusement le délivrer. Mais, arrivé devant la porte derrière laquelle se réunissait l’Eglise, il découvrit que celle-ci était fermée ! Il se mit à tambouriner contre elle ; une servante nommée Rhonda arriva, reconnut la voix de Pierre, mais n’ouvrit pas la porte. Tout excitée, elle retourna vers les disciples leur dire que Pierre était dehors, toujours occupé à tambouriner contre la porte. Un comble : la seule porte qui ne s’ouvrit pas pour Pierre était celle qui menait à l’Eglise, alors que toutes les autres s’étaient miraculeusement ouvertes ! Daniel Kolenda fait remarquer : “Dieu nous a donné les clefs du Royaume… et le pouvoir d’ouvrir n’importe quelle porte… Mais il y a une porte qui peut rester obstinément fermée devant nous, c’est celle du manque de foi.” Les disciples priaient “avec ferveur” certes, mais sans vraiment croire ou attendre un miracle. Si souvent la réponse à nos prières se trouve juste derrière la porte, dans le hall, mais nous passons à côté parce que nous ne sommes pas sûrs que Dieu ait entendu notre prière et qu’Il ait choisi de nous exaucer. La seule chose pire que ne pas prier est de prier sans s’attendre à une réponse de Dieu ! Alors Sa parole pour vous aujourd’hui est simplement : priez et attendez-vous aussi à un miracle !

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email