Bouscule nous, Seigneur !

Avec musique
Sans musique

“Malheur à ceux qui vivent tranquilles dans Sion et en sécurité sur la montagne de Samarie…” Am 6.1

Pourquoi le prophète Amos maudit-il ses compatriotes qui vivent tranquilles à Jérusalem et qui se sentent en parfaite sécurité sur les collines de Samarie ? N’est-il pas légitime de vouloir vivre en paix et en sécurité ? Le problème, c’est que les Israélites s’étaient habitués à leur confort et à leur prospérité au point d’oublier de s’occuper des affaires de Dieu. Leur apathie avait créé en eux une fausse impression de sécurité. Ils avaient oublié que même pendant les temps de liberté et de bien-être, le diable “rode toujours comme un lion rugissant, cherchant qui il pourrait dévorer !” (1 P 5. 8). Pour les réveiller de leur torpeur, Dieu allait bouleverser leur tranquillité en les exilant loin de la terre de Canaan afin de les ramener à Lui. Doit-Il nous “bousculer” aujourd’hui hors de notre tranquillité en vous faisant traverser des temps difficiles ? En 1577 le célèbre navigateur Francis Drake écrivit ces mots : “Dérange-nous, Seigneur, lorsque nous nous sentons trop satisfaits de nous-mêmes, quand nos rêves sont devenus réalité parce que nous avons rêvé petit ; quand nous sommes arrivés au port, sains et saufs, parce que nous avions navigué trop près des côtes. Bouscule-nous, Seigneur, quand, noyés dans l’abondance de nos biens matériels, nous avons perdu notre soif pour les eaux de la vraie vie ; quand, amoureux de la vie que nous menons ici-bas, nous avons cessé de rêver de l’éternité ; quand, trop occupés à bâtir un nouveau monde, nous avons mis sous le boisseau notre vision de nouveaux cieux !” Un évangéliste a écrit : “trop d’églises aujourd’hui prient pour un renouveau spirituel, tout en accrochant à leur porte d’entrée une pancarte avec les mots : “Ne pas déranger”. Voilà pourquoi Paul s’est écrié : “Ne dormons donc pas comme le font les autres, mais veillons et soyons sobres” (1 Th 5. 6) !

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email