Un peu d’introspection

Avec musique
Sans musique

“Nous vous prions et nous vous conjurons au nom du Seigneur Jésus de marcher de progrès en progrès.” 1 Th 4. 1

Dieu nous encourage à aller de progrès en progrès. Pour ce faire, il est utile que nous prenions le temps de nous examiner avec sérieux afin de découvrir et de discerner ce qui doit, dans notre vie, être corrigé. La facilité serait de se reconnaître pêcheur et d’avoir une prière de repentance, de façon globale. Mais si cette démarche est déjà une belle initiative, il n’est pas inutile d’être quelque peu plus scrupuleux et regardant. Charles Finey écrit : “Je ne dis pas que vous devez vous satisfaire d’une vue générale et de vous considérer en gros comme des pécheurs coupables, puis demander pardon à Dieu, après une confession générale. Je dis qu’il faut prendre vos péchés un à un.” L’évangéliste revitalise précise ensuite que des confessions générales ne serviront jamais à rien d’autant que les péchés ont été commis un à un. Il faut donc oser en faire la revue, et même les lister, les noter pour les affronter et demander pardon pour chacune des infractions à la loi divine. En agissant ainsi, nous pointons honnêtement chaque erreur, nous prenons le temps de nous y arrêter pour mieux les reconnaître et ainsi les repérer et les dénoncer pour y renoncer. C’est ici une façon d’ouvrir les yeux sur ce que nous aurions plutôt tendance à refuser de voir. Agir ainsi, dans l’intimité devant Dieu, nous ouvre les voies du pardon du Seigneur. Cette confession détaillée permet également de mieux prévenir le risque de retomber dans les fautes clairement identifiées et analysées. Il ne s’agit pas de ressasser ce qui est laid, ni de patauger dans notre propre boue, mais de connaître les perfidies du mal pour mieux l’éviter à l’avenir. Ce travail, nous ne pouvons le faire que dans la chambre dont la porte est fermée, là où Dieu seul nous voit et nous entend. Agissant ainsi, notre sanctification ira de progrès en progrès.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email