Mieux vaut tard…

Avec musique
Sans musique

“Seigneur, nous ne savons même pas où Tu vas, comment pourrions-nous savoir le chemin ?” Jn 14. 5

Alors que l’Ancien Testament atteste l’impossibilité de voir Dieu, Thomas se fait remarquer par le doute : “Je ne crois que ce que je vois !” Cette formule est devenue un adage universel. Mais Thomas ne doit pas être réduit au doute. Quelques jours avant la mort de Jésus, et tandis que les disciples lui déconseillent d’aller à Jérusalem tant les menaces sont sérieuses, Thomas lance un cri du cœur : “Allons-y nous aussi et mourrons avec Lui !” (Jn 11. 16). Son caractère entier l’entraîne au sacrifice et, solidaire avec le maître, il engage la solidarité de tous. Les émotions et les enthousiasmes ne sont pourtant pas toujours fiables. Lui comme les autres, fuira le soir de l’arrestation du Seigneur. Il vaut donc mieux construire sur du solide et c’est pourquoi Thomas cherche à saisir le programme de Jésus : “Seigneur, où vas-tu ? C’est quoi le chemin ?” Il désire connaître le but et le chemin pour l’atteindre. Jésus lui indique d’abord le chemin puis la cible : “Je suis le chemin, la vérité et la vie ; nul ne vient au Père que par Moi.” Le Seigneur ne montre pas le chemin ; Il est le chemin. Il n’enseigne pas la vérité ; Il est la vérité. Il ne mène pas à la vie ; Il est la vie ! Voilà qui est clair et précis, nouveau et exclusif. Lorsque, plus tard, Jésus ressuscité se manifeste aux disciples, Thomas n’est pas là. Les rapports de ses compagnons ne lui suffisent pas ; Thomas veut toucher du doigt cette vérité. Or, Jésus se prête au défi lancé. Pourquoi ? Le doute du disciple n’est pas pareil à celui des sadducéens qui nient, théologiquement, la résurrection. Thomas est prêt à croire, mais a besoin de tangible. Si Jésus se plie à son attente, il lui fera pourtant un léger reproche : “Parce que tu m’as vu, tu as cru ! Heureux ceux qui n’ont pas vu et qui ont cru.” Thomas est le dernier a être témoin de la résurrection, mais il est le premier à confesser la divinité de Jésus : “Mon Seigneur et mon Dieu !” Beau rattrapage !

Bible 1 an :
Za 1-3 & 1 Jn 3
Bible 2 ans :
Mt 7

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email