Quel Dieu adorez-vous ? Le Dieu trois fois saint ? (3)

Avec musique
Sans musique

“Maintenant… ta faute est enlevée, ton péché est pardonné. Alors j’ai entendu le Seigneur deman- der : “Qui vais-je envoyer ?“ J’ai répondu : “Me voici, envoie-moi”. Es 6. 7-8

La première réaction d’Esaïe quand il découvre l’absolue sainteté de Dieu, c’est de se voir perdu, sans espoir, anéanti devant la corruption de sa propre âme et de celles de ses compatriotes. Il n’a aucun endroit où se cacher pour échapper à l’aveuglante lumière de la présence divine. Les “séraphins”, ces anges de feu qui entourent le trône divin, eux, disposent d’ailes destinées à voiler leur visage pour ne pas être aveuglés par le regard divin. Vous souvenez-vous de Saul sur le chemin de Damas, incapable de soutenir de son regard l’éclatante clarté de la présence de Jésus glorifié ? Les anges utilisent deux autres ailes pour recouvrir leurs pieds. Etrange ? Pas tant que cela. Quand Moïse rencontra Dieu lors de l’épisode du buisson ardent Ce dernier lui dit : “N’approche pas d’ici ! Retire tes sandales de tes pieds, car le lieu où tu te tiens est une terre sainte…” (Ex 3. 5). La terre était rendue sainte par la présence d’un Dieu trois fois saint. Dieu ne nous apparaît plus comme Il le fit à Moïse ou à Esaïe, néanmoins la grâce dont Il fit preuve en pardonnant les péchés d’Esaïe, en enlevant sa faute, est la même grâce qui nous autorise aujourd’hui à nous approcher du trône divin. Remarquez que l’acte de rédemption du prophète s’accompagna d’une grande souffrance : “L’un des anges brillants a volé vers moi. Il tenait dans sa main un charbon brûlant qu’il avait pris avec des pinces sur l’autel. Il m’a touché la bouche avec ce charbon brûlant…” (Es 6. 6). Aucune rédemption divine n’est possible sans la douloureuse expérience d’une repentance profonde. Une seconde de douleur intense sur les lèvres ouvre la porte de l’éternité avec Dieu. Comment ne pas alors nous écrier : “Me voici ! Envoie-moi !” ?

Bible 1 an :
Za 13-14 & 3 Jn
Bible 2 ans :
Mt 11

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email