N’ignorez pas les choses essentielles de la vie !

“Rien ne sert de vous lever tôt, de retarder votre repos, de manger un pain pétri de peines ! A son ami qui dort, le Seigneur en donnera tout autant.” Ps 127. 2

Dieu est un Dieu à la fois saint et compatissant. Pas seulement d’ailleurs envers Ses enfants, ceux qui font partie de Sa famille éternelle, mais aussi envers tous les êtres vivants qu’Il a créés. Sa Parole nous dit qu’Il “fait lever Son soleil sur les mauvais et sur les bons, et Il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes” (Mt 5. 45). Ne passez donc pas à côté des choses belles de la vie, tout absorbé que vous êtes par les soucis vrais ou imaginés de votre quotidien. Apprenez aussi à Lui être reconnaissant pour un coucher de soleil ou une merveille de la nature, sachant que votre Père céleste a paré même les lis des champs ou les papillons d’une beauté qui devrait vous toucher. Ne vivez pas comme ce jeune garçon qui longeait un jour une route quand il remarqua sur le bord une pièce de cinquante centimes. Il la ramassa, tout excité d’avoir ainsi gagné quelque chose qui ne lui avait rien coûté ! A partir de ce jour, il décida, quand il marcherait sur la route, de garder les yeux fixés sur le sol dans l’espoir de trouver d’autres pièces, et qui sait, une plus grosse somme. En fait, au cours de sa vie, il découvrit une centaine de pièces de valeurs diverses, quelques euros et même un billet de vingt euros tout froissé. Il calcula des années plus tard qu’il avait ainsi récolté la somme princière de 42 euros et 35 cents. Il était fier de son “trésor” acquis sans aucun travail. Mais ce trésor, ne lui avait-il vraiment rien coûté ? Il n’avait pas admiré quelque 15 000 couchers de soleil splendides, n’avait pas remarqué plus de 300 arcs-en-ciel ; il n’avait jamais levé la tête vers le ciel pour s’extasier devant d’époustouflantes formations de nuages, n’avait jamais pris le temps d’écouter des oiseaux qui chantaient dans les arbres ou de contempler la chute de feuilles jaunes et rouges en automne. Sa “fortune” ne valait rien à côté de ce qu’il avait manqué ! Souvenez-vous : “quel avantage l’homme a-t-il à gagner le monde entier, s’il le paie de sa vie ?” Faisons les bons choix !

Bible 1 an :
Ex 29-31
Bible 2 ans :
Lv 23

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email