Contrôlez votre colère (2)

“Renonce à la colère, laisse tomber ta fureur.” Ps 37. 8

Un caractère coléreux n’est pas un sujet de fierté, mais devrait être un sujet de prière. Lorsque vous vous emportez, vous révélez à tous ce qui se cache au fond de vous. Et qui d’entre nous ne s’est jamais laissé aller ainsi, pour le regretter plus tard ? La Bible dit que nous mettre en colère ne peut produire que le mal (v. 8), car Dieu savait que nous aurions à gérer : 1- Le stress de la vie quotidienne. Conséquence de notre désir de trop en faire, en trop peu de temps ! Notre vie ressemble à un violon, à trop tendre les cordes, elles finissent par casser. Et nous faisons de même lorsque, poussés à bout, nous explosons, avant d’être rongés de culpabilité parce que nous ne nous sentons pas assez “spirituels”. La Bible recommande d’avoir “une sage appréciation de vous-mêmes” (Rm 12. 3-4). 2- La frustration grandissante. On peut la définir comme la réaction devant quelque chose ou quelqu’un qui ne cesse de nous irriter. Une anecdote dans un journal régional illustre ce sentiment : un jeune chasseur était parti en forêt sur son VTT. Après la seconde crevaison, il tira plusieurs balles de chevrotines sur le VTT ! Réaction complètement déraisonnée, mais symptomatique. Comme l’a dit Robert Ingersoll “La colère est comme un courant d’air violent qui éteint soudain la flamme de notre esprit et de notre raison.” 3- L’impression que nos droits sont sans cesse bafoués. Si vous vivez dans un état de colère permanente, vous devenez incapable de tout jugement. Chaque problème, ou difficulté devient un clou que vous devez enfoncer à coups de marteau. Mais tout ne tourne pas autour de vous ! Jésus a dit qu’avant de recevoir vous devez d’abord apprendre à donner (Mc 9. 35). 4- La révolte qui nous envahit lorsque nous sommes confrontés à des idées ou des actions qui s’opposent à nos valeurs et nous forcent à réagir, comme Jésus dans le Temple, devant la malhonnêteté et l’exploitation des marchands. Dans ce cas, n’oubliez pas que “celui qui sait faire le bien et ne le fait pas, se rend coupable d’un péché” (Jc 4. 17).

Bible 1 an :
Nb 3-4 & Jn 8
Bible 2 ans :
Es 19,20

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email