Une justice qui fait grâce

“Éternel, écoute ma prière, prête l’oreille à mes supplications! Exauce-moi dans Ta fidélité, dans Ta justice.” Ps 143.1

Le psaume 143 est un psaume dit de pénitence. Aujourd’hui, ce terme a presque totalement disparu de notre vocabulaire. Il s’agit, à l’origine, du regret d’avoir offensé Dieu, et la volonté de ne plus recommencer. Progressivement, cette disposition est devenue une mortification imposée pour revenir à de meilleurs sentiments en passant parfois par une sanction : faire pénitence ! Le pénitencier est devenu un établissement carcéral dans lequel sont enfermées les personnes condamnées à des travaux forcés pour payer une dette à la société. Le psaume de pénitence peut donc avoir un ton grave, amer, pesant et douloureux. Or, David expose la peine et la souffrance dont il est frappé et qui le taraudent intérieurement sans que n’interviennent des pressions externes et des sanctions humaines. Il a pris conscience de son état de pécheur devant Dieu et, loin de se trouver des excuses ou des circonstances atténuantes, refusant de se cacher derrière son titre de roi, il exprime ses regrets et son état de tristesse absolue à son Seigneur. Il est triste de rater sa vie de croyant et ainsi de décevoir son Maître. Il lance un appel vibrant à son Dieu et il espère en “Sa fidélité et en Sa justice”. L’appel à la justice divine est étonnant parce qu’en même temps, David dit : “N’entre pas en jugement, car aucun vivant n’est juste devant Toi” (v. 2). De fait, David ne pense pas à la rétribution suite à un jugement basé sur la Loi, mais il s’attend à la Loi d’Amour et de miséricorde, qui est l’essence même de Dieu. Il sait que, sous le signe de la législation, il est totalement perdu ; c’est pourquoi il compte sur la justice généreuse qui, tout en étant juste, est aussi expression de grâce. L’apôtre Jean, bien des siècles plus tard, et après avoir expérimenté la venue du Messie, déclare, en écho à David : “Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité” (1 Jn 1. 9).

Bible 1 an :
Nb 31-32
Bible 2 ans :
Es 51,52

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email