Etes-vous trop fier pour accepter un miracle ?

“Il n’est pas bien de prendre le pain… et de le jeter aux chiens.” Matt. 15. 26

Le désespoir nous place dans des situations où nous n’avons plus rien à perdre. Quand notre souffrance a atteint son comble, nous acceptons alors de faire n’importe quoi pour l’alléger. Quand Jésus affirma à la femme cananéenne qui Lui demandait de guérir sa fille : “Il n’est pas bien de prendre le pain… et de le jeter aux chiens”, elle aurait pu se mettre en colère et Lui rétorquer : “Mais pour qui vous prenez-vous pour me traiter de chien ?” Mais non, elle répondit : “Maître, même les chiens viennent quémander aux pieds de leurs maîtres.” Et sa fille fut guérie. Pourquoi? Parce que la mère avait accepté de s’humilier et avait refusé d’être offusquée par la remarque de Jésus. Et vous, accepteriez-vous de faire de même ? Parce que Naaman était un grand chef d’armée, son orgueil faillit lui coûter sa guérison ! D’abord il se mit en colère contre Elisée car celui-ci avait envoyé son serviteur le voir au lieu d’aller vers lui ; puis il s’emporta violemment et s’éloigna quand le prophète lui indiqua comment il pouvait être guéri. “Moi, je n’accepte pas d’ordre de qui que ce soit !” aurait-il pu s’écrier ! Si vous vous croyez trop important, si vous êtes trop fier, vous risquez de perdre ce que Dieu veut vous accorder et de devenir un serviteur inutile. Ne laissez pas votre orgueil vous voler votre bénédiction. Au cœur de la bataille, sachez garder la tête basse. Si vous levez la tête quand la fusillade bat son plein, vous risquez d’y perdre la vie ! La Bible dit : “Humiliez-vous sous la puissante main de Dieu, afin qu’Il vous élève au temps convenable” (1 P 5. 6). Laissez Dieu vous élever au temps opportun et selon Sa volonté. N’essayez jamais de le faire vous-même !

Bible 1 an :
Ps 33-36
Bible 2 ans :
Dt 15 & Ps 85

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email