Solidarité humaine

“Qu’as-tu fait de ton frère ?” Gn 4. 9

On se souvient peut-être de ce propos d’un Premier Ministre français, sous François Mitterrand : “On ne peut pas porter toutes les misères humaines !” Cette formule, très polémique, a suscité en son temps bien des réactions, et si certains se disaient scandalisés, beaucoup opinaient du chef discrètement, saluant une certaine lucidité pourtant tragique. S’il est vrai qu’on ne peut porter tous les malheurs de la terre, on ne doit pas pour autant décider qu’il n’est plus possible d’agir. Il y a, autour de nous, bien des personnes dont nous devrions nous préoccuper, mais dont nous nous éloignons parce que leurs problèmes, leurs maux nous font peur. Sans doute parce qu’ils nous renvoient à nos propres faiblesses et craintes, celles que nous voulons oublier, ou tenir éloignées. Parfois, on a le sentiment que nous n’avons pas les moyens ou les compétences pour venir au secours de ceux qui, dans notre entourage, souffrent. Du coup, nous n’essayons même pas. L’abandon est alors évident, consommé. Or, la Parole de Dieu nous enseigne la solidarité et si nous ne sommes pas toujours capables d’amour pour tous, nous devrions au moins avoir de l’amitié pour nos proches qui sont aussi nos frères en humanité. Ne pas aller au secours de ceux qui en ont besoin, ce n’est pas seulement de l’égoïsme, c’est de la non-assistance à personne en danger. Dans les premières pages de la Bible, les relations humaines sont très rapidement en grand danger. Dieu demande à Caïn : “Qu’as-tu fait de ton frère ?” Derrière cette question terrible, il s’en cache bien d’autres : comment l’as-tu écouté ? Comment l’as-tu regardé ? L’as-tu pris en compte ? Quelle place lui accordes-tu ? Ne rien faire est aussi coupable que mal faire. Jésus donne une piste à suivre : “Je vous le déclare, c’est la vérité : toutes les fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à Moi que vous l’avez fait” (Mt 25. 40).

Bible 1 an :
Jos 15-16 & Mt 15
Bible 2 ans :
Dt 24 & Jn 9

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email