Dieu toujours présent

“Dans ma détresse, j’ai appelé le Seigneur, j’ai crié au secours vers mon Dieu. De son temple, Il a entendu ma voix, Il a bien voulu écouter mon cri.” Ps 17. 7

La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Parfois même, alors que nous sommes dans la joie et le bonheur d’une existence agréable et sans heurt, nous nous prenons à penser que cela ne va pas durer, que ce n’est qu’une éclaircie dans une météo généralement tourmentée. Parce que nous savons qu’un coup dur peut arriver à n’importe quel moment – nous en avons si souvent fait l’expérience – et que le malheur survient toujours quand on ne l’attend pas. Il faut pourtant guérir et se libérer de cette superstition qui prétend que le bonheur se paie, sous prétexte qu’il n’est ni mérité ni normal. Le malheur qui survient n’est pas toujours une note à payer. Cependant, quel qu’il soit, il est toujours trop grand, trop lourd, trop long et ses visages sont multiples : effondrement professionnel, séparation familiale, maladie, deuil… Et à chaque fois qu’il nous frappe, nous mesurons que nous venons de perdre quelque chose, voire quelqu’un, dont nous avions oublié l’importance ou la beauté, le besoin ou la nécessité. Nous regrettons de n’avoir pas profité des temps de douceur et de paix, de n’avoir pas assez dit notre attachement, notre amour, notre reconnaissance. Pourquoi donc prenons-nous conscience de nos biens lorsque nous les perdons? Très souvent, le psalmiste énumère ses malheurs et le trouble dans lequel il est lorsqu’il liste les obstacles qu’il rencontre, les ennemis qui frappent, les amis qui trahissent, la mort qui foudroie. Mais en même temps qu’il mesure ses pertes, il se raccroche à ce qui est permanent et sur lequel il faut ouvrir les yeux afin de s’y agripper comme à une ancre salutaire : l’amour de Dieu, Sa présence, Sa bienveillance et Son soutien. Dans le temps de tribulation, se fixer sur ses pertes ou ses souffrances, c’est augmenter la détresse, mais regarder à Dieu, c’est trouver la consolation. Lui, Il demeure ferme.

Bible 1 an :
Jg 9-10
Bible 2 ans :
Dt 34 & Jn 20-21

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email