Il est allé proclamer…

“Il est aussi allé faire une proclamation aux esprits en prison…” 1 P 3. 19

Etes-vous curieux de savoir ce qu’a fait Jésus, entre Sa mort sur la Croix et Sa résurrection, curieux de découvrir où Il allé dans ce laps de temps ? La Bible ne nous donne que des lambeaux de réponses. Ce que savons pour sûr c’est que Jésus n’est pas allé aux enfers, qu’Il n’est pas resté prisonnier de la mort, ni un jouet entre les mains de Satan. Non, Jésus était maître de Sa vie et de Sa mort. Lui qui était resté silencieux sous les injures et les coups, qui n’avait pas demandé le soutien des anges, Pierre nous dit qu’Il est allé faire une proclamation “aux esprits en prison”. Quelle “proclamation” (à tort certaines Bibles traduisent “qu’Il est allé prêcher la bonne nouvelle”) ? Le mot grec pour proclamer est différent du mot prêcher dont la racine a donné “évangéliser”. Il est plus judicieux de penser que Jésus est allé “proclamer” Sa victoire sur Satan aux esprits de “ceux qui avaient refusé d’obéir autrefois, lorsque la patience de Dieu attendait — aux jours où Noé bâtissait l’arche…” (1 P 3. 20). Comme si Son cri de victoire retentissait déjà à travers le monde “souterrain” avant de déboucher sur la victoire de Sa résurrection, de Son retour dans notre monde. Considérez l’histoire de Lazare dans le sein d’Abraham (Lc 16. 19-31). Jésus y lève un pan du voile qui nous interdit l’accès à l’au-delà : Lazare, quand il meurt, va trouver du réconfort dans la présence d’Abraham, tandis que l’homme riche qui n’a fait preuve d’aucune compassion envers Lazare de son vivant, se retrouve dans un lieu de tourments, séparé d’Abraham et de tous ceux qui, par la foi, avaient accepté la promesse divine qu’un jour viendrait le salut. La mort de Jésus marque un tournant dans l’Histoire. Avant, les hommes et femmes de foi ne pouvaient pas encore entrer dans la présence divine, car le sacrifice de Christ n’avait pas encore été accompli. Il semble que Jésus leur a permis alors de rejoindre le Ciel et d’entrer dans la présence de Dieu, privilège qui désormais nous appartient (Ep 4. 8-10). N’êtes-vous pas reconnaissant que Jésus ait agi ainsi pendant ce temps qui sépare Sa mort et Sa résurrection dans le monde des vivants ?

Bible 1 an :
Jg 1-2
Bible 2 ans :
Dt 29 & Jn 14

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email